fil ô pattes

23 avril 2019

Broderie de l'An Neuf 12

Deux mots, mais quel travail !

av2

20190419_163426

Cela m'a pris du temps car je suis tombée en panne de fil...

Après avoir fait trois merceries de la presqu'île, je suis allée découvrir Mondial tissu à Villeurbanne

Une bien belle boutique, bien achalandée.

 

Et nous voici arrivées aux combles

av2 (1)

Brigitte  réfléchit à la couleur qu'elle va utiliser pour mettre le toit...

20190419_163416

 

 

 

Posté par mamitta à 06:11 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

22 avril 2019

Crazy

Une amie de la prof de couture lui préparait des crazys magnifiques pour un de ses cours.

Elle les brodait à la machine à broder et cela m'a tentée...

20190419_140504

mais cette dame n'était pas là au cours suivant pour m'aider avec la machine...

Alors, j'ai brodé à la main des choses simples pour pouvoir avancer le projet couture

20190419_140517

Les tissus sont coupés... une partie est montée...

première fois que je pose un passepoil !

Vous devinez ce que je vais faire de ce morceau ?

Posté par mamitta à 06:32 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2019

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine : A E E E E I U L M N N P T T

adjectif-singulier : l'avant avant dernier

photos maud 054

La lutine s'ennuie dans sa tente, sa lampe est en panne !

Le lutin tente de cacher sa peine sous le pétale de la tulipe.

Le lapin et la taupe empilent des tas de terre, ils peinent sous la pluie !

Le milan plane une ultime fois avant la tempête alpine.

Une ânesse têtue piétine sur le chemin de la plaine menant à Milan.

et de cinq...

Pauline et Annie se mettent d'accord et amènent le chien à leur tante.

L'aînée est une naine mutine qui peint dès le matin.

Ma gentille tantine Paulette a la manie de toujours poser son châle de laine sur une seule épaule.

D'un geste ample, Mulan dépose la tuile latine sur le métal.

Pendant son voyage au Népal, Paule sortit sa lunette pour admirer la lune pleine au-dessus d'un temple.

et de cinq...

Etienne n'a pas menti : il fallait bien qu'il tienne la garde toute l'antépénultième nuitée.

Une plainte ténue lui échappe lorsque les autres lui intiment l'ordre de prendre la plume avec plus de talent.

Il peut être utile d'avoir un mental d'acier et la tenue adéquate pour descendre la pente sur un seul patin !

Pour la énième et ultième (?) phrase, je reste en apnée parce que je me suis écorchée à l'épine d'une drôle de plante.

J'ai sorti tous ces mots de ma malette (la mienne ou la tienne ?) la plume alerte pour une production intime qui vous a certainement saoûlés...

et de cinq...

C'était tentant... mais j'ai gagné la palme des phrases les plus remplies de néant de toute la planète et, encore, je n'ai pas réussi à placer tous les mots trouvés... et me voici certainement punie en perdant votre attention bienveillante.

20190417_103918

Joyeuses Pâques

Posté par mamitta à 06:35 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2019

Rangement

Fille-aînée avait besoin d'une trousse molletonnée pour transporter son matériel d'enregistrement sur le terrain.

Seules consignes : la taille, une poche qui ferme et... pas de tissu aux gros coeurs

20190412_191825 (2)

20190412_191734 (2)

20190412_191746

Posté par mamitta à 06:57 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2019

Carrés 35 à 37

J'ai comblé les trous et ai retrouvé le bon rythme

20190418_171652

20190418_171701

20190418_171707

Lin Pulsion nous offre un carré chaque vendredi

pour broder ce beau tableau

20190418_171732

 

Posté par mamitta à 06:30 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

18 avril 2019

Chouette alors !

Titre facile, je vous le concède...

chouette-horz

recto/verso

Elle est accompagnée d'un doux lapin dodu

20190415_144551

 

Seront-ils adoptés ?

chouette et lapin

 

modèles issus de

39666_2337_S1

 

Posté par mamitta à 06:50 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2019

Gorjuss 98

Coeurs de fleurettes et belles gambettes

20190416_112403

Mes complices  LunaLisbeiSandRyne et Titefée

attendent vos visites

Posté par mamitta à 06:46 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 avril 2019

Notre Dame de Paris

Capture

Posté par mamitta à 11:54 - Commentaires [8] - Permalien [#]
15 avril 2019

"Persévérance" 45

Voici où en étaient les quatre persévérantes de ce mois

FullSizeRender-horz-vert

 

Luna buissonne toujours au Japon

46-23b mi avril

46-23a mi avril

Mamounette avance bien son journal de brodeuse

EDIT

C'est le sal bonheur 2018 de Croisez les fils.

IMG_7593

Valérie n'a plus "que"  23 661 xxx à broder

SAL Perseverance Avril 2019 (2)

SAL Perseverance Avril 2019 (1)

et moi, j'avance le toit, avec pas mal de changements de couleurs

20190412_090108

20190412_090130

N'oubliez pas d'aller encourager les persévérantes 

Rendez-vous dans un mois

Vous pouvez aussi nous rejoindre si vous avez un ouvrage important qui vous attend dans un placard...

 

Posté par mamitta à 07:06 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
14 avril 2019

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine : A A E E I U N Q R R S T T

adjectif : qui a coutume de fanfaronner

 

Tristan est un artiste dont l'inspiration s'était brusquement tarie. Esquinté autant par une maladie des reins que par les soucis financiers (en fait, il était totalement ruiné) il décida d'aller passer quelques nuitées chez sa tante, la soeur aînée de sa mère, qu'il n'avait pas vue depuis... trente ans !

En descendant du train, il aperçut quelques rares voyageurs sur les quais ensoleillés de la petite gare. Il n'alla pas d'une traite chez la vieille dame, ne voulant pas risquer de lui imposer d'emblée ses états d'âme.

1-2-917eb

Il longea les ruines antiques, s'arrêta devant un grand bassin où folâtraient de belles truites, traîna un peu devant une statue de titan tirant à l'arc...

375px-Tiers-état

Il arriva enfin devant le quarante-quatre rue Tiers Etats. Sa tante l'accueillit joyeusement. Quel personnage ! Les cheveux teints de différentes couleurs, les bras chargés d'une quantité incroyable de bracelets multicolores eux aussi... Elle le serra furtivement dans ses bras et le taquina gentiment sur son air triste.

Elle lui annonça tout de suite qu'elle n'était pas la reine de la cuisine et que, de plus, elle ne raterait pour rien au monde une occasion d'aller au restaurant. D'autant que, ce soir, elle n'aurait que des tartines à lui proposer. Elle l'envoya tout d'abord se raser et tenter de se vêtir plus correctement.

Quant à elle, elle alla dans la serre finir de renouveler le terreau de quelques pots. Ensuite, elle quitta son tablier et ses gants pleins de terre, sans oublier de remettre à l'équerre ses outils.

Trois quarts d'heure plus tard, ils étaient installés devant un excellent repas. Pour elle, pas question de se taire en mangeant : elle tenait à rattraper le temps perdu. Elle parlait aussi avec les mains et faisait tinter ses bracelets. Le repas s'étira... Tristan s'amusait beaucoup de sa façon tartarinesque de raconter les choses tout en veillant à ne pas nuire à autrui, surtout à sa soeur  car elles étaient très unies.

Entre le bon repas et la bonne humeur de sa tante, Tristan se sentit tout à coup libéré de ses angoisses. Il comprit qu'il se sentirait mieux en restant auprès d'elle quelque temps.

butternut-tarte

Après une délicieuse tarte tatin, elle l'emmena par un ancien petit sentier d'âniers, très bien entretenu et aménagé d'aires de repos confortables.

stere-de-bois

Une fois rentrés, il l'aida à finir de ranger une stère de bois. Ensuite, elle se mit en quête d'un tas de vieux journaux qu'elle voulait trier avec lui pour ne conserver que les titres importants. Ils y passèrent un bon moment tout en commentant les événements. Finalement, ils avaient rempli un carton entier avant de penser au dîner. 

i127850-

Ils s'installèrent alors à tartiner tout en savourant une bonne bière.

 

 

images du net : clic

Posté par mamitta à 07:20 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
10 avril 2019

Broderie de l'An Neuf 11

Cette fois, c'est Brigitte qui a pensé à repasser sa toile avant de faire la photo...

AVRIL20

20190408_181044

 

j'ai bousculé un peu les règles de correction...

AVRIL21

20190408_181058

pourtant... j'ai bien un fer à repasser dans ma maison !

Posté par mamitta à 07:42 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2019

Tote bag

Ce tissu de chez I..A m'attend depuis bien longtemps

On a toujours besoin de sacs...

20190320_123254-horz

Facile à faire, cela détend bien

Alors, pas un mais deux sacs

20190403_185743-horz

Posté par mamitta à 07:17 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2019

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine : E E E I I O U H H L M P P Q S T

adjectif : personne habile, froidement ironique et méchante

 

Après la tempête, le beau temps semble enfin revenu. Il y a toujours une forte houle autour des îlots mais la pluie a cessé.

les-poules-en-groupe-peuvent-etre-agressives-et-se-defendre-contre-des-intrus-qui-les-menacent

Dans la ferme, les poulies du puits se balancent encore au vent d'ouest. Louise, l'épouse du fermier, équipée d'un piquet attrapé à la va-vite, rassemble poules et poulets échappés de la basse-cour. Elle peste tant et plus, supplie le dieu des fermes de la libérer de ce peuple à plumes qui empeste et qui l'épuise.

mulet

Une fois le loquet tiré derrière la volaille, son épopée n'est pas terminée pour autant puisqu'elle doit aller chercher les mulets dans le pré. Le huitième, en quête d'abri, s'est posté si près de la haie qu'on le dirait moulé dedans. Ce n'est pas simple de le faire sortir de là ! Pliée en deux, le vent en poupe, elle les pilote tous sans trop de mal finalement et ils restent muets pour une fois.

Enfin posée dans sa cuisine, non loin du poêle, telle une poupée de chiffon, elle souffle un peu. Un hoquet violent la surprend mais elle n'y prend pas garde. Elle rêve de pouvoir prendre sa toile et sa loupe à broder ou ses aiguilles et ses pelotes... Mais son temps est trop limité avant le retour de son mari. Déjà loin d'être un poète en temps ordinaire, à son retour de la poste et du centre des impôts il va tout de suite attaquer sur un thème de politique, développant la thèse du "tout fout le camp" mais sans oublier de réclamer la soupe. Il l'interrogera sur son emploi du temps de la matinée pour savoir si elle a optimisé son travail et fera des commentaires pas vraiment polis... Elle en a assez qu'il lui impose tant de travail et se moque d'elle la moitié du temps.

Mais que fait-elle donc avec cet homme méphistophélique ?

Ouste, toutes peurs et fatigue chassées, enfin optimiste, elle n'hésite pas un instant : elle a atteint ses propres limites ! Elle part vite prendre quelques affaires et...

Non, elle ne s'enfuit pas : elle part réaliser ses rêves...

 

 

photos du web : clic

Posté par mamitta à 06:40 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :