Déjà une nouvelle lecture, les grèves SNCF allongent désagréablement les trajets...

la-cuisiniere-d-himmler-de-giesbert-franz-olivier-940855444_ml

Ceci est l'épopée drolatique d'une cuisinière qui n'a jamais eu peur de rien. Personnage loufoque et truculent, Rose a survécu aux abjections de cet affreux XXe siècle qu'elle a traversé sans rien perdre de sa sensualité ni de sa joie de vivre. Entre deux amours, elle a tout subi : le génocide arménien, les horreurs du nazisme, les délires du maoïsme. Mais, chaque fois, elle a ressuscité pour repartir de l'avant. Grinçant et picaresque, ce livre raconte les aventures extraordinaires d'une centenaire scandaleuse qui a un credo : "Si l'Enfer, c'est l'Histoire, le Paradis, c'est la vie".

 

"drôlatique" n'est pas vraiment le terme que j'emploierais...

C'est très bien écrit et on se laisse prendre

mais...

traverser toutes les horreurs du XXème siècle d'un bout à l'autre du monde,

assassiner systématiquement pour se venger,

accepter-justifier la violence sexuelle faite aux femmes

...

A partir de la rencontre avec Himmler, trop c'est trop

et c'est peut-être ça qui justifie le titre parce que ce n'est qu'un épisode de la longue vie de Rose (105 ans quand elle écrit ses mémoires)

...

Si vous l'avez lu, qu'en pensez-vous ?