Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine : A E E E E O G H N N P R S T

Nom commun féminin : Mode de reproduction où l’ovule se développe sans fécondation, mais qui nécessite tout de même l’intervention d’un gamète.

ea11dc988ebca4f7d1a13db6fe10339c

Gontran cherche sa plume Sergent-Major avec laquelle il se sent toujours inspiré. Cela vous paraît peut-être étrange, mais il conserve beaucoup d'objets venant des personnes âgées de sa famille. Son frère Ernest et lui ont toujours été gâtés par ces dernières. Ils étaient comme leurs héros car les premiers de la famille à se lancer dans de longues études. Mais c'était sûrement leurs gènes qui avaient enfin la possibilité de s'exprimer...

Il met des gants pour verser l'encre dans son bel encrier d'un geste précautionneux, en veillant à ne pas la faire gicler sur les anges en argent venant de sa grand-mère qui veillent sur son ouvrage.

Son chien Argos gratte à la porte pour venir le rejoindre. Mais, aujourd'hui, sa prothèse du genou le fait souffrir et Gontran peste un peu. Allez, tant qu'à se lever, il va aller prendre l'air près de l'étang aux hérons. Il boit un verre d'Hépar et sort en laissant portes et fenêtres grandes ouvertes. Tout joyeux, Argos est preste à prendre le large !

Mais Gontran n'arrive pas à songer tranquillement. Il est hanté par le retard qu'il a pris à rédiger sa thèse sur la parthénogénèse facultative des mocassins à tête cuivrée...

copp1

Passés les deux petits ponts, il fait déjà demi-tour et repart par la douce sente bordée de hêtres.

De retour dans sa maison bien aérée, il se prépare un sirop d'orgeat et une tranche de pogne et retourne s'enfermer dans son bureau.

Il n'en est qu'à l'étape de la ponte des oeufs... Il devrait en être au développement des jeunes mâles... Il reste tant à écrire !

Agkistrodon_contortrix-300x240

 

Il a honte de lui devant son panthéon personnel : à tous les étages des étagères qui couvrent les murs du bureau s'alignent des rangées de livres de tous les grands pontes sur son sujet. Comment ose-t-il prétendre que sa prose apportera quelque chose de neuf après ces ténors de la recherche ?

Et puis, il n'a plus d'argent pour tenir encore longtemps, ses rentes sont à présent épuisées...

Allez, son patron lui a bien dit qu'une fois la problématique posée et agréée, il devait rester sûr de lui et avancer... que ces pensées étaient naturelles pour tous les thésards... 

Il faut juste qu'il prenne ses notes et ses photos et se remette à l'écriture de sa belle plume ancestrale...

 

PS : photos du net, clic dessus