28 février 2020

SAL marquoir 3

20200226_082700

J'ai seulement une ligne de retard

20200226_082705

cela se brode facilement, la ligne 4 sera vite brodée !

Merci à toi, Brodyzen

Posté par mamitta à 09:01 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 février 2020

Salles obscures de Lyon ou d'ailleurs

4130917

Rwanda, 1973. Dans le prestigieux institut catholique "Notre-Dame du Nil", perché sur une colline, des jeunes filles rwandaises étudient pour devenir l’élite du pays. En passe d’obtenir leur diplôme, elles partagent le même dortoir, les mêmes rêves, les mêmes problématiques d’adolescentes. Mais aux quatre coins du pays comme au sein de l’école grondent des antagonismes profonds, qui changeront à jamais le destin de ces jeunes filles et de tout le pays.

Ici, on voit le destin particulier des jeunes filles, même avant la haine raciale...

Des jeunes filles éduquées par des catholiques, des blancs et des noirs... Belle éducation pour faire une élite.

Malheureusement : où comment se voiler la face, ne pas prendre parti pour se protéger soi-même...

On connait la triste suite...

un film à voir

 

images

La paisible vie domestique de Buck, un chien au grand cœur, bascule lorsqu’il est brusquement arraché à sa maison en Californie et se retrouve enrôlé comme chien de traîneau dans les étendues sauvages du Yukon canadien pendant la ruée vers l’or des années 1890. Buck va devoir s’adapter et lutter pour survivre, jusqu’à finalement trouver sa véritable place dans le monde en devenant son propre maître…

Nous y sommes allées pour Harrison Ford... et nous avons aussi admiré Omar Sy et sa belle compagne

C'est bien l'histoire de notre enfance enfin, de la mienne, hein !

de vastes et beaux paysages... des chiens mi vrais, mi de synthèse si vivants...

des gentils, gentils et des méchants vraiment bêtes et méchants

Nous avons passé un très bon moment

Attention avec de jeunes enfants : les chiens sont réellement maltraités, c'est assez violent

Posté par mamitta à 08:29 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2020

De retour

De belles vacances à la montagne

20200219_115451

du soleil

20200218_143848

de la neige

20200220_130103

de belles pistes pour marcher

20200219_110849

 

et quelques xxx pour terminer ces deux ouvrages commencés il y a bien longtemps !

20200224_084452

20200224_084458

grilles offertes par Brodyzen

Posté par mamitta à 14:20 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2020

SAL sourire fin

20200210_085602 (2)

La broderie du texte de ce SAL offert en 2019 par Brodyzen est terminée

20200210_085622 (2)

20200210_085631 (2)

avec un changement de couleur pour le passage à l'hiver

Ce vert foncé qui renvoie bien à la première phrase brodée

20200210_085553 (3)

 

Je vais laisser mûrir un peu...

je sais qu'il faut ajouter quelque chose mais je ne vois pas encore quoi...

à suivre donc

Posté par mamitta à 08:17 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2020

Gorjuss 114

Elle ne lévite plus

20200210_085815

mais elle a un petit problème avec sa coiffure il me semble 

 

Mes complices de gang Gorjuss 

LunaLisbeiSandRyne et Titefée

attendent vos visites

Posté par mamitta à 07:55 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2020

Des lettres pour un mot

Capture (2)

Lilou donne chaque lundi les lettres en vrac d’un mot mystère dont elle donne une définition.

rappel des règles : vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots  de cinq lettres au moins. que vous introduisez dans un texte de votre choix ou cerise sur le gâteau un texte en rapport avec le mot trouvé.

cette semaine : A A E E E N L P  P S 

substantif féminin : Figure de style  qui consiste à répéter, après un intervalle, un ou plusieurs mots.

 

Les anciens avaient répondu à l'appel, ils étaient tous venus de leurs villages des Alpes comme tous les noëls. Ils aimaient bien se retrouver et être servis comme des papes autour des belles nappes blanches. Il faut bien avouer que tous ces pépés n'étaient là que pour se remplir la panse : pour une fois que la note n'était pas salée !

En plus, cette année, le documentaire sur un voyage au Népal les avait soulés... ça méritait bien une petit lapée d'apéro !

Ils avaient assisté aux chargements des sherpas sous tous les plans. Le narrateur avait parlé de sa voix nasale, comme en apnée permanente, pendant que ses mains pâles mimaient tous les gestes des sherpas. Il avait épelé tous les mots népalais utilisés, tout en essayant de démontrer que tout cela correspondait aux ânées de chez nous... C'était très lent, d'autant qu'il ne pouvait s'empêcher répéter cette épanalepse stupide : "Ce sherpa-là, faut dire c'est un vrai sherpa !" 

Sûr qu'ils n'avaient pas plané comme l'année où le film les avait emmenés à la suite d'un troupeau d'élans sauvages : peu de discours, que de belles images alors !

 

Posté par mamitta à 07:45 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
15 février 2020

"Persévérance" 53

Voici où en étaient les 4 persévérantes de ce mois

14 janv1-vert

Brigitte fleurit petit à petit sa nappe

IMG-20200213-WA0001

IMG-20200213-WA0000

Luna bâtit toujours en métal

DSC05984

DSC05983

Mamounette a terminé son ouvrage

IMG_9204

et en a retrouvé un à terminer...

unnamed (2)

unnamed

Moi, j'ai brodé le mois d'octobre

20200202_121331

20200202_121339

 

N'oubliez pas d'aller encourager les persévérantes 

Rendez-vous dans un mois

Vous pouvez aussi nous rejoindre si vous avez un ouvrage important qui vous attend dans un placard...

 

Posté par mamitta à 07:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
14 février 2020

Il paraît que c'est la fête des amoureux

FB_IMG_15770784614191

 

Posté par mamitta à 07:57 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2020

Gorjuss

Je sais, ce n'est pas le jour de notre rendez-vous de gang

mais j'ai hâte de vous montrer ces finitionnages !

20200124_163514

20200124_163524

J'aime beaucoup ces petits pochons tout simples

Posté par mamitta à 07:57 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 février 2020

Quelques séances récentes

1363558

Rio de Janeiro, 1950. Euridice, 18 ans, et Guida, 20 ans, sont deux soeurs inséparables. Elles vivent chez leurs parents et rêvent, l’une d’une carrière de pianiste, l’autre du grand amour. A cause de leur père, les deux soeurs vont devoir construire leurs vies l’une sans l’autre. Séparées, elles prendront en main leur destin, sans jamais renoncer à se retrouver.

C'est une superbe reconstitution des années 50. Décors, costumes, belle image mais, surtout, tristes réalités de la condition féminine de l'époque : tout y est.

C'est triste à souhait... assez désespérant ou exaspérant...

la condition de la femme a-t-elle vraiment changé aujourd'hui partout ?

Mais c'est un très beau film ! 

 

images (1)

Maud Crayon, est née dans les Vosges mais vit à Paris.
Elle est architecte, mère de deux enfants, et remporte sur un énorme malentendu le grand concours lancé par la mairie de Paris pour réaménager le parvis de Notre-Dame…
Entre cette nouvelle responsabilité, un amour de jeunesse qui resurgit subitement et le père de ses enfants qu’elle n’arrive pas à quitter complètement, Maud Crayon va vivre une tempête.
Une tempête, qu’elle devra affronter pour s’affirmer et se libérer.

Le film oscille entre onirisme et caricature...

Pas déplaisant, parfois drôle même, mais un peu longuet

Attendre que cela passe à la télévision

 

4337141

Dans la belle maison familiale, à la fin de l’été, Aurore fête ses 70 ans, entourée de ses 4 enfants, tous venus pour l’occasion. Il y a là Jean-Pierre, l’aîné, qui a endossé le rôle de chef de famille après la mort de son père ; Juliette, enceinte de son premier enfant à 40 ans et qui rêve encore de devenir écrivain ; Margaux, l’artiste radicale de la famille, et Mathieu, 30 ans, angoissé de séduire la jolie Sarah.
Plus tard, un jour, l’un d’eux va prendre une décision qui changera leur vie…

Je me souvenais juste que le livre m'avait beaucoup plu et fait réfléchir

je-voudrais-que-quelqu-un-m-attende-quelque-part-777859

je dirais donc que cela n'a pas grand chose à voir avec le livre...

Une famille comme beaucoup, avec ses secrets et ses non-dits mais avec de la tendresse et une grande affection qui ne savent pas s'exprimer.

Je le déconseille à mes filles : quelle surprise et quelle douleur quand celui sur qui tout le monde s'appuie choisit son non-avenir...

Ce n'est pas LE grand film mais c'est un film intéressant

Posté par mamitta à 09:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :