25 juillet 2019

Du lourd...

images (2)

Ne pouvant pas avoir d’enfant, Cecilia et Diego, qui viennent d’emménager dans une petite ville de la Terre de Feu, attendent depuis longtemps de pouvoir adopter. Alors qu'ils n'y croyaient plus, l'arrivée soudaine de Joel, un garçon de 9 ans au passé tourmenté, va bouleverser leur vie et l'équilibre de toute la petite communauté provinciale.

La maman a bien compris ce que lui a dit le juge pour enfants :

l'adoption, c'est donner des parents à un enfant et non donner un enfant à des parents.

Et la petite communauté, bien refermée sur elle-même, bien religieuse, ne va pas dans ce sens.

L'école est aussi hypocrite que les "amis"

Pas beaucoup de psychologie ni d'analyse à long terme pour tout ce petit monde

 

Mais cela pourrait être n'importe où dans le monde, malheureusement.

Une dure bataille pour faire accepter l'autre, différent. 

 

images (3)

Le rocher de la grotte de Lourdes est caressé par des dizaines de millions de personnes qui y ont laissé l’empreinte de leurs rêves, leurs attentes, leurs espoirs et leurs peines. A Lourdes convergent toutes les fragilités, toutes les pauvretés. Le sanctuaire est un refuge pour les pèlerins qui se mettent à nu, au propre – dans les piscines où ils se plongent dévêtus – comme au figuré – dans ce rapport direct, presque charnel à la Vierge.

On ne peut que relativiser ses propres soucis, même si on ne comprend rien à ce qui fait affluer tant de pélerins de partout ; de tous les mileux, dans tous les états

 

Qu'est-ce que la foi pour les malades, pour leurs familles et pour les soignants, les bénévoles ?

Au-delà de l'espérance d'un miracle

 

Une caméra discrète, de magnifiques témoignages. Beaucoup de simplicité, de confiance

Tous les spectateurs sont restés scotchés à leurs sièges, même la lumière revenue

Dans un grand silence

 

Un documentaire à ne pas manquer

 

 

Posté par mamitta à 11:48 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

23 juillet 2019

Cherchons la fraîcheur

images

Sibyl est une romancière reconvertie en psychanalyste. Rattrapée par le désir d'écrire, elle décide de quitter la plupart de ses patients. Alors qu'elle cherche l'inspiration, Margot, une jeune actrice en détresse, la supplie de la recevoir. En plein tournage, elle est enceinte de l'acteur principal… qui est en couple avec la réalisatrice du film. Tandis qu'elle lui expose son dilemme passionnel, Sibyl, fascinée, l’enregistre secrètement. La parole de sa patiente nourrit son roman et la replonge dans le tourbillon de son passé. Quand Margot implore Sibyl de la rejoindre à Stromboli pour la fin du tournage, tout s'accélère à une allure vertigineuse…

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

J'y suis allée pour Virginie Efira. Elle est toujours aussi belle et bonne actrice.

Le sujet est tordu à souhait.

Mais l'accumulation de scènes "dénudées" est lourde au final. Dommage

 

images (1)

En janvier 1972, Aretha Franklin enregistre un album live dans une église intimiste du quartier de Watts à Los Angeles. Le disque de ce concert mythique, AMAZING GRACE, devient l’album de Gospel le plus vendu de tous les temps, consacrant le succès de la Reine de la Soul. Si ce concert a été totalement filmé, les images n’ont jamais été dévoilées… Jusqu’à aujourd’hui. Découvrez le film inédit d'un concert exceptionnel et l'incroyable grâce d'une Aretha Franklin bouleversante.

Nostalgie quand tu nous tiens...

Un documentaire sympathique

On aurait aimé avoir un peu plus d'éclats typiques de cette grande voix

Posté par mamitta à 16:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
21 juillet 2019

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine : A A E I O G M N N P R R T

gentilé* de Saint-Germain-des-Prés

Abbaye_de_Saint-Germain-des-Prés_140131_1

Germain, le maire termine aujourd'hui son mandat. Il a assez trimé pour la mère Patrie !

Ce matin, tout le gratin de Pantin est là pour le mariage de Marion et Martin

Germain est très agité : il regarde avec angoisse le marié, ganté de blanc, grimpant à toute vitesse vers la porte où il l'attend. Il craint qu'il lui apprenne le report des festivités en raison de l'orage. Ce germanopratin lui avait bien semblé parano..

Las, c'est lui le maître des paranos. Il a la manie de se ronger les sangs pour rien. Il n'aura donc pas pris de la graine de ses longues années à la mairie... Sûr, Marie, sa femme, bien que très aimante, allait encore partir d'un bon fou rire quand il lui racontera ! Martin vient juste l'inviter à partager le petit buffet garni qui sera offert après la cérémonie. 

Germain ne montre pas sa joie mais il ne ratera pas l'occasion de porter un toast... à sa retraite !!!

 

*didactique : Dénomination des habitants d'un lieu, relativement à ce lieu.

Posté par mamitta à 06:23 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
07 juillet 2019

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine : A E I I O C G H P R S

n. f : Terme d'astronomie. Art de trouver l'heure par l'ombre des astres

 

Sacré moment, art de scier l'élan vital pour entrer dans une spire infernale

Choisir ses mots. César de la provocation de crise qui fait tomber de sa chaise

Irais-tu pardonner ?

Orages à l'horizon, orgies au bar de l'Opéra à prévoir

Gâchis assuré. Mais grâce à quelques "garces" amies ça va passer

Rages. Mais tu réagis, bien sûr, et retrouves quelques temps riches

Aspire au calme. Après quelques apéros tu aperçois l'avenir

Prose qui aide, phrase après phrase prise de conscience

Héros triste sire, bon pour l'hospice

Irise tes journées avec les amies

Ecris, écris, écris à tous les échos...

20190616_114055

Posté par mamitta à 06:49 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2019

Auprès de mon arbre

4c80825a39c7608bf13668343ca6461d

Pas trop sur internet en ce moment, mais je reste fidèle à notre forêt blogosphérique.

Pas de relance aux planteuses, je fais avec ce que j'ai.

Pardon pour les autres.

 

Au fil des ouvrages admire la volonté de l'arbre pour vivre dans le bitume

aufildesouvrages

 

Bénédicte, fille-aînée, découvre l'Ontario

Bénedicte Ontario

 

Brigitte accroche des rubans de voeux avec moi à l'olivier de Fourvière

123968554 (2)

 

Colette, soeur-aînée se promène dans le Diois

Colette 0

 

Corinne plante chaque mois pour les brodeuses

123452211 (2)

123731056 (2)

 

Emma nous fait découvrir des artistes chaque vendredi

Emma Overlapped-Alisa-Kutsel-et-ses-amies-2

 

Lauren, fille-dernière-née, découvre le Doubs puis... San Sebastian

lauren

 

Line attend l'ombre

line

 

Luna complète la petite famille nocturne

luna b

  

Mamounette sait regarder sa belle ville de Lyon

mamounette

 

Maud, fille-cadette, pleure les dégâts de la tempête de grêle dans la vallée des noyers

Maud

 

Scapinette a visité Giverny

scapinette

 

Tortue contemple cet arbre résistant au vent près de Rochefort

tortue

 

Moi, je suis montée à Fourvière et n'ai pas résisté à ce beau bougeoir

20190616_113509-horz

J'aime tous les petits parcs de Lyon (ici, celui de la préfecture)

Lyon préfecture

Je suis allée saluer mes arbres ardéchois sans avoir le courage de les prendre en photo

Mais je me suis arrêtée dans la Vallée de l'Eyrieux

vallée de l'Eyrieux

Et, en ce moment, je joue au dog-sitter sur les bords de Marne

bords de Marne

Plongera ? Plongera pas ?

20190704_100102

 

Vous pouvez à tout moment venir planter un arbre avec nous, quelle que soit la technique, quel que soit le modèle, quels que soient les matériaux, quel que soit votre rythme... 

Prochain rendez-vous arboricole début juillet août, bien sûr !

 

20190630_114817 (2)

 

Posté par mamitta à 11:58 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juin 2019

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine : E E E I O B B L M N R

verbe : envelopper soigneusement (quelque chose ou quelqu'un)  Au fig., fam : séduire (quelqu'un) par des paroles en vue de le tromper.

 

Il ne s'appelle pas Robin, il n'habite pas près de la Loire et il préfère la bière aux biscuits Belin...

Il a pris la liberté d'envoyer une bombe, bien caché dans l'ombre d'un simple mail (ce qui n'est pas très noble) farci de reproches en grand nombre. Une demande de divorce enrobée de mots bien choisis afin de l'embobeliner encore et encore.

Lui qui aime bomber le torse, qui oublie ce que la bible lui a enseigné, renie sans honte une longue vie commune.

DSC02910

C'était il y a juste un an.

Et si c'est une histoire vraie...

Posté par mamitta à 06:50 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2019

Et je choisis de vivre

Home-bg3-img1

 

" Quand on perd son père ou sa mère on est orpheline, quand on perd son conjoint on est veuve mais quand on perd son enfant, il n’y a plus de mots ".

À tout juste 30 ans, Amande perd son enfant. Pour se reconstruire, elle entreprend alors un parcours initiatique dans la Drôme, accompagnée de son ami réalisateur, Nans Thomassey. Ensemble, et sous l’œil de la caméra, ils partent à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont, comme Amande, vécu la perte d’un enfant. De cette quête de sens naît Et je choisis de vivre, un film sur le deuil, à la fois sensible, émouvant et rempli d’espoir.

Ils sont trois trentenaires. Elle, Amande Marty, maman d'un petit Gaspar décédé la veille de son premier anniversaire. Eux, Nans Thomassey (réalisateur) et Damien Boyer (coréalisateur et producteur), prêts à la suivre dans cette aventure folle : réaliser un film sur cette tragédie. Une gageure, tant rien n'est donné quand on se lance dans un tel projet. Car si le deuil est l'expérience de vie la plus partagée, c'est aussi un sujet tabou. Quatre ans plus tard, ils ont pourtant relevé tous les paris. Leur film Et je choisis de vivre vient de sortir en salles (5 juin 2019). Surtout, ce documentaire sur le deuil d'une mère est une oeuvre lumineuse, subtile et émouvante, un véritable hymne à la vie. Les spectateurs qui la plébiscitent ne s'y trompent d'ailleurs pas. 

Damien Boyer est le coréalisateur du film. "On a un retour incroyable, on reçoit des milliers et de milliers d'e-mails. Des gens nous disent "merci" ou même que leur vie est transformée. Pourtant ce n'est qu'un film. Il n'y a rien de magique. Mais le fait d'ouvrir le sujet, et de l'aborder avec un peu plus de joie malgré la douleur... beaucoup s'y reconnaissent". Il faut dire que le deuil est l'expérience de vie la plus partagée.

 

Vous dire que ce film m'a touchée est banal...

Même si les situations sont totalement différentes de la mienne, parler du deuil est nécessaire car nous sommes tous touchés un jour par la perte d'un être cher.

J'ai entendu mes propres questionnements, mes propres peurs, mes propres doutes.

Et ma propre envie de vivre, pour les autres d'abord, pour moi aussi et, enfin, pour la vie qui est belle.

J'ai entendu mes propres mots, dont "maman désenfantée"...

Et ma propre attente : qu'on parle toujours de Jean-Baptiste, sans avoir peur de mes larmes.

Parce qu'il vit toujours dans mon coeur et dans ceux de tous ceux qui l'ont aimé.

Je ne peux que vous conseiller le livre de Christophe Fauré "Vivre le deuil au jour le jour", livre qui m'a beaucoup aidée et a aidé nombre de mes amis. Christophe Fauré intervient dans le film. C'est d'ailleurs le seul moment où le père de Gaspar s'autorise enfin à parler.

Et je ne peux que vous conseiller d'aller voir ce film magnifique : bien construit, une image superbe, des paysages de la Drôme en automne, un âne têtu... et de très belles rencontres, des mots très forts sur la douleur et sur la résilience.

 

J'ai été très touchée quand Amande se met à chanter, d'une très belle voix :

J'aime les gens qui doutent
Les gens qui trop écoutent
Leur coeur se balancer
J'aime les gens qui disent
Et qui se contredisent
Et sans se dénoncer
J'aime les gens qui tremblent
Que parfois ils ne semblent
Capables de juger
J'aime les gens qui passent
Moitié dans leurs godasses
Et moitié à côté
J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons
J'aime ceux qui paniquent
Ceux qui sont pas logiques
Enfin, pas comme il faut
Ceux qui, avec leurs chaînes
Pour pas que ça nous gêne
Font un bruit de grelot
Ceux qui n'auront pas honte
De n'être au bout du compte
Que des ratés du coeur
Pour n'avoir pas su dire
Délivrez-nous du pire
Et gardez le meilleur
J'aime leur petite chanson
Même s'ils passent pour des cons
J'aime les gens qui n'osent
S'approprier les choses
Encore

Posté par mamitta à 08:48 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2019

Gorjuss 101

Gridoux accompagne la demoiselle

20190623_100457

Heureusement, ce n'est pas ma Ficelle !

20190623_100451

 

Mes complices de gang Gorjuss 

LunaLisbeiSandRyne et Titefée

attendent vos visites

Posté par mamitta à 06:43 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juin 2019

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine : A A A A E I C L N R R S S V

Il est toujours fortifié et comporte à la fois des écuries (ou des enclos) pour les montures et les bêtes de somme, des magasins pour les marchandises
et des chambres pour les gens de passage, au Moyen Orient lieu où les caravanes de marchands font halte.

 

Câliner les lutins pour leur donner des

Ailes et les mettre sur les

Rails pour se construire un bel

Avenir. Remplir leurs

Valises de rêves tout en restant 

Ancrés dans la réalité. Cela ne leur

Nuira jamais. Déjà je les

Serrais sur mon coeur dès leur premier

Essai de liberté sur les

Rives de l'autonomie. Foin des

Avanies inévitables car ils sont 

Ivres d'histoires encourageantes offertes par tous les

Livres lus depuis l'enfance. Je

Serai toujours heureuse d'être avec eux... comme ces jours-ci

DSC00114-610x250

clic sur image

 

Posté par mamitta à 07:39 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
21 juin 2019

Carrés 43, 44 & 45

Je suis juste en retard d'un petit carré...

20190620_121450

Merci à toi,  Lin Pulsion

je me régale toujours autant !

20190620_122127

Dans deux semaines, nous aurons terminé ce bel ouvrage

Posté par mamitta à 06:29 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,