17 septembre 2018

Carrés 2 à 7

Cette broderie est tout à fait zénifiante... exactement ce qu'il me faut en ce moment

aussi, j'ai rattrapé mon retard !

20180917_161514

un SAL offert par Lin Pulsion

Posté par mamitta à 16:52 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

12 septembre 2018

Quaker de Lorraine

C'est la rentrée pour le duo

RedWorked a eu la patience de m'attendre, merci !

IMG_6653

Pour moi, la reprise a été hésitante et Pénélope ne m'a pas quittée !

Lorraine 13

Rendez-vous dans deux semaines

Posté par mamitta à 07:38 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 septembre 2018

Quand on n'a pas la télévision

on va dans les salles obscures

IMG_20180901_132324_552

certaines petites comme celles en bas de chez moi

 

pour voir des histoires de femmes...

3529250

En 1814, Mary Wollstonecraft Godwin entame une relation passionnée et scandaleuse avec le poète Percy Shelley et s’enfuit avec lui. Elle a 16 ans. Condamné par les bienpensants, leur amour tumultueux se nourrit de leurs idées progressistes. En 1816, le couple est invité à passer l’été à Genève, au bord du lac Léman, dans la demeure de Lord Byron. Lors d’une nuit d’orage, à la faveur d’un pari, Mary a l’idée du personnage de Frankenstein. Dans une société qui ne laissait aucune place aux femmes de lettres, Mary Shelley, 18 ans à peine, allait révolutionner la littérature et marquer la culture populaire à tout jamais.

Quand une jeune femme se doit de n'exister que derrière un mari... quand l'amour est difficilement inconditionnel... quand l'écriture aide à échapper à cela...

Une histoire vraie, sombre

De très bons acteurs, une belle image

J'ai beaucoup aimé

 

1451694

1962. Dans une Angleterre encore corsetée par des conventions sociales étouffantes, Florence et Edward, la petite vingtaine, viennent de se marier. Aussi inexpérimentés l'un que l'autre, ils passent leur première nuit ensemble dans un hôtel guindé sous l'œil un rien moqueur du personnel. Totalement tétanisés à l'idée de faire le moindre faux-pas, ils se souviennent, chacun, de leur rencontre. Florence, brillante violoniste élevée dans une famille fortunée et conservatrice, était tombée sous le charme d'Edward, aspirant écrivain issu d'un milieu plus modeste…  

 Malgré l'amour fort qui les lie et qu'ils ont réussi à imposer à une famille guindée, ils passent à côté de leur couple. Elle, a beaucoup souffert de manque d'amour et de non-dits sur la sexualité ; lui, sait que l'amour peut aider à vivre mais n'a aucune confiance en lui...

Ce n'est qu'à la fin que l'on approche la vérité

Même si on semble être dans la caricature, on parle bien de cette époque...

Un film dur mais bien joué et bien construit

J'avais lu le livre il y a longtemps

mc-ewan-ian-sur-la-plage-du-chesil-livre-853228684_ML

et je n'ai pas été déçue

 

ou une histoire de famille

Envie de voir Jean-Pierre Bacri et Camille Cottin, alors vite à la grande salle populaire...

4294267

Gabrielle, Elsa et Mao sont frères et sœurs, mais ne se côtoient pas. Surtout pas.
La première est « statue » pour touristes, au grand dam de son fils ado. Elsa, elle, est en colère contre la terre entière et désespère de tomber enceinte. Et Mao, game designer de génie chroniquement dépressif, noie sa mélancolie dans l’alcool et la psychanalyse. 
Quant à leurs parents, Pierre et Claudine, séparés de longue date, ils n’ont jamais rien fait pour resserrer les liens de la famille.
Pourtant, au moment de l’enterrement du grand-père, ils vont devoir se réunir, et répondre, ensemble, à la question qui fâche : « Que faire de Mamie ? »

Une famille de fous comme beaucoup d'autres...

Une personne âgée qu'on n'écoute pas...

Une fratrie qui se retrouve enfin...

Ah, si on savait se dire qu'on s'aime !!! et dire qu'on hérite de cela de génération en génération...

J'ai adoré, j'ai ri et j'ai pleuré

Même Vanessa Paradis ne m'a pas énervée, c'est dire...

à voir

Posté par mamitta à 19:54 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
01 septembre 2018

Auprès de mon arbre

Un petit arbre de Corinne, brodé pendant l'été

arbre Corinne

 

Nous reprendrons notre forêt collective quand

... les cartons seront ouverts ...

... internet sera installé chez moi merci, soeur-aînée de me laisser squatter de temps en temps chez toi ...

... je serai adaptée à ma nouvelle vie ...

Encore un peu de patience...

mais je progresse bien

merci à mes filles, ma soeur, mes amies pour leur soutien indéfectible

Posté par mamitta à 06:56 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,
31 août 2018

Broderie de l'an neuf

avec Brodyzen et ses dictons

une broderie qui émerge des cartons...

mamitta 08 a

pas vu de sécheresse malgré la canicule

grâce aux gros orages arroseurs

mamitta 08

Posté par mamitta à 06:40 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

21 août 2018

On croit avoir versé son compte de larmes

20180820_103306

mais elles savent nous submerger quand il s'agit de dire adieu

20180819_172032

 

20180820_102719

et prendre son élan vers un nouvel horizon

Posté par mamitta à 07:16 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 août 2018

Broderie de l'An Neuf

Brodyzen  nous donne une lettre à broder par jour

Mais cet été, il a été impossible de respecter cette consigne...

J'ai au moins terminé le mois de juillet

mamitta 07

Photo prise au soleil, je ne sais pas pourquoi la toile a pris cette couleur.

 

Posté par mamitta à 08:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
15 août 2018

Quaker de Lorraine

Les quelques croix de ce mois pour poursuivre l'aventure

avec RedWorked

IMG_6547

lorraine 12

 

J'ai encore fait des erreurs... très difficile de se concentrer en ce moment... 

Posté par mamitta à 07:47 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 août 2018

Les Culotté(e)s, des créateurs qui n'ont pas froid aux fesses !

C'est le titre du marché qui se tient le premier jeudi d'août à Vernoux en Vivarais.

J'ai fait une belle découverte

20180802_111532

20180802_111554

20180802_111559

Savez-vous avec quoi ces merveilleux petits personnages sont faits ?

20180802_111546

Martine Taupin crée aussi de superbes broches.

Allez vite voir, , la présentation de sa technique.

 

Posté par mamitta à 19:53 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
03 août 2018

Restons encore au frais

3826877

Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l'île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction.  Owen se fait un devoir de retrouver Blue, son principal raptor qui a disparu dans la nature, alors que Claire, qui a maintenant un véritable respect pour ces créatures, s’en fait une mission. Arrivant sur l'île instable alors que la lave commence à pleuvoir, leur expédition découvre une conspiration qui pourrait ramener toute notre planète à un ordre périlleux jamais vu depuis la préhistoire.

Que ne ferait-on pas pour faire plaisir à une lutine...

Cela ne gêne absolument pas de passer du tout premier volet de cette série à ce dernier-là...

Je suis bonne spectatrice... je me suis amusée et j'ai eu peur aussi...

un agréable moment partagé

 

5676009

 

Cinq ans, huit mois, 12 jours… et le compteur tourne toujours ! C'est le temps qu'il aura fallu à Debbie Ocean pour échafauder le plus gros braquage de sa vie. Elle sait désormais ce qu'il lui faut : recruter une équipe de choc. À commencer par son "associée" Lou Miller. Ensemble, elles engagent une petite bande d'expertes : Amita, la bijoutière, Constance, l'arnaqueuse, Tammy, la receleuse, Nine Ball, la hackeuse et Rose, la styliste de mode. Le butin convoité est une rivière de diamants d'une valeur de 150 millions de dollars. Le somptueux bijou sera autour du cou de la célèbre star Daphne Kluger qui devrait être l'objet de toutes les attentions au cours du Met Gala, l'événement de l'année. C'est donc un plan en béton armé. À condition que tout s'enchaîne sans la moindre erreur de parcours. Enfin, si les filles comptent repartir de la soirée avec les diamants sans être inquiétées…

On se laisse prendre... jusqu'à la surprise finale

Autre sortie bien agréable avec une lutine

 

3825373

En Afghanistan, sous le régime taliban, Parvana, onze ans, grandit à Kaboul ravagée par la guerre. Elle aime écouter les histoires que lui raconte son père, lecteur et écrivain public. Mais un jour, il est arrêté et la vie de Parvana bascule à jamais. Car sans être accompagnée d’un homme, on ne peut plus travailler, ramener de l'argent ni même acheter de la nourriture.
Parvana décide alors de se couper les cheveux et de se travestir en garçon afin de venir en aide à sa famille. Risquant à tout moment d'être démasquée, elle reste déterminée à trouver un moyen de sauver son père. Parvana est un conte merveilleux sur l'émancipation des femmes et l'imagination face à l'oppression.

Tout autre style

Et, là, c'est moi qui ai proposé la sortie

Beau graphisme, belles couleurs

et, surtout, un message très fort

A voir avec nos grands petits (au moins 7/8 ans pour comprendre)

Posté par mamitta à 07:54 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :