21 août 2014

Tout de même

quelques activités de bidouillage

bidouillages

lutine Zoé, très créative, a fait naître de drôles de petites bêtes avec son amie Julie

bidouillages1

fille-deuxième-née a cousu de beaux Tshirts

bidouillages2

j'ai un peu brodé et cousu

lutine Lola a demandé à sa grand-mère un sac à linge sale mais, surtout, un nouveau protège carnet de santé le sien étant trop enfantin à son goût d'aujourd'hui.

Le 23, vous verrez ce modèle de piou de plus près...

 

Avec les autres lutins, il y a plutôt les activités culinaires...

20148

Là, je me contente de regarder et de... savourer !

 

Prince-charmant-du-mur a participé à la soirée...

bidouillages3

Posté par mamitta à 09:59 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 août 2014

Sous les châtaigniers

Dans ce pays à l'histoire protestante encore très présente, la tradition du culte en extérieur demeure.

20145

dans le cadre magnifique de Font Réal

20146

culte sous les châtaigniers

20147

puis collation très conviviale

 

Matinée terminée par la brocante au coeur de notre village de Silhac

17

Posté par mamitta à 09:58 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2014

Une nuit étoilée

Cela se passait chez Carole et Nicolas

2014

pour découvrir le travail des chiens de berger

20142

assister à la traite des brebis

20144

refaire provision des délicieux produits

20143

déguster une pizza au fromage de brebis, cuite au feu de bois

16

en attendant de plonger dans le ciel si clair depuis deux jours pour admirer planètes et étoiles mais surtout

images

en compagnie de Brice Reynaud, astronome,

qui a su si gentiment expliquer, montrer, recommencer...

raconter les mythes

bref, nous captiver !

Posté par mamitta à 15:20 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
17 août 2014

Les jolies colonies de vacances

Les vacances passent toujours trop vite

colonie 3

activités diverses

colonie 4

visite "culturelle" à Chalencon

 

colonie 2

sans oublier de retrouver Barbara et les chevaux de Sarnoux

colonie 1

 

Les lutins et leur maman sont déjà repartis !

 

Posté par mamitta à 07:16 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
16 août 2014

Prince(s) charmant(s)

Oui, un prince charmant se cache dans le lilas, non loin de cette prairie fleurie

15

 

Mais, surprise, un deuxième prince charmant se cache dans le mur de ma belle maison, non loin de mon rosier fleuri

15

 

Posté par mamitta à 08:07 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

15 août 2014

Kècekecéça ?

Il se passe de drôles de choses dans le jardin de ma belle maison !

Alors, kècekecéça ???

15

Comment ça, vous ne voyez rien ?

 

Alors, je vous donne un indice : c'est la même chose que ça

15

Posté par mamitta à 18:54 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
13 août 2014

Il est là !!!

Non, je ne vous parle pas du réparateur venu enfin vérifier notre ligne téléphonique quatre jours après le terrible orage...

Orage qui a fait brûler une maison du hameau d'à côté... Quelle peur rétrospective ! 

Orage qui a fait tout sauter ici et a mis HS la télévision toute neuve et le lecteur de DVD, et... surtout... la box... Comment vit-on maintenant sans internet ?

Silhac-20140813-02562

Donc, après les productions d'automne et d'hiver

 IL est là !

Mon unique exemplaire toujours pas dans ma boîte aux lettres, donc je ne sais pas à quoi il ressemble en définitive, mais il est au catalogue de France Loisirs

1227877 (1)

 

 

Posté par mamitta à 19:20 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
11 août 2014

Comme le temps passe vite

seulement quelques livres, l'énorme PAL ne diminue pas beaucoup...

Deux livres offerts cet hiver par Solange

9782266164269[1]

L'histoire commence là, dans une ville de bord de mer, en automne. Un homme revient et avec lui, c'est le passé qui ressurgit. Des années plus tôt, il a été condamné pour un crime, le plus impardonnable qui soit. Les gens n'ont pas oublié. Il ne revient pas demander pardon. Il veut retrouver au plus âpre de lui-même cet état d'innocence dont on l'a si violemment privé. Mais en finit-on jamais avec ses disparus et le temps d'avant ?

Un peu lent, parfois angoissant, mais c'est intéressant de suivre cet homme à la recherche de sa vérité.

 

 

 

31eshVZuMML

Elle gagne une fortune considérable au jeu. Dans le plus grand secret, elle va mettre cet argent à profit pour rendre sa dignité à son mari et les arracher à leur vie médiocre. Mais la voilà entraînée dans un jeu de "qui perd gagne" qui tendrait à donner raison au dicton ; "l'argent ne fait pas le bonheur"...

Après La liste de mes envies, j'étais très tentée par une autre vision sur le thème du gain énorme et imprévu qui veut rester secret.

De longues pages tristes, voire douloureuses, où on a envie de donner des claques à cette femme pour qu'elle se réveille. Mais, finalement, oui "qui est pris qui croyait prendre"... Intéressant

  

puis lecture détente nécessaire

sauve-moi[1]

Un soir d'hiver en plein coeur de Broadway, Juliette, jolie Française de vingt-huit ans, croise la route de Sam, un jeune pédiatre new-yorkais. Par crainte de le décevoir, elle lui cache qu'elle multiplie les petits boulots en nourrissant des rêves d'actrice. Par peur de s'attacher, il prétend qu'il est marié alors que sa femme vient de mourir. Malgré ce double mensonge, ils vont s'aimer le temps d'un week-end intense, magique, inoubliable. Mais Juliette doit retourner à Paris et Sam ne sait pas trouver les mots pour la garder à ses côtés. À peine l'avion de la jeune femme a-t-il décollé, qu'il explose en plein ciel. Pourtant, leur histoire est loin d'être terminée...

Plaisant...

Mais... j'avoue... je crois que... je l'avais déjà lu...

 

 

grande lecture plaisir

messieurs[1]

Un recueil de 5 nouvelles sur le mystère des sentiments inavoués. Souvent, l’architecture d’une vie est composée de passions invisibles, qui ne se diront jamais, que personne ne devinera, inaccessibles parfois même à celui qui les éprouve. Et pourtant, quoiqu’obscurs, ces sentiments sont réels ; mieux, ils construisent la réalité d'un destin. Avec délicatesse, Eric-Emmanuel Schmitt dévoile les secrets de plusieurs âmes. Une femme entretenue et gâtée par deux hommes qu’elle ne connaît pas. Un héros qui se tue à la mort de son chien. Une mère généreuse qui se met à haïr un enfant. Un couple dont le bonheur repose sur un meurtre. Un mari qui rappelle constamment sa nouvelle femme au respect de l’époux précédent… «En amour, on croit être deux alors qu’on est trois.»

Que j'aime cette écriture ! Quel plaisir de suivre ces personnages si forts, si surprenants.

A lire absolument !

 

dévoré d'un coup

64699057_p[1]

 Chaque jour, Mathilde prend la ligne 9, puis la ligne 1, puis le RER D jusqu’au Vert-de-Maisons. Chaque jour, elle effectue les mêmes gestes, emprunte les mêmes couloirs de correspondance, monte dans les mêmes trains. Chaque jour, elle pointe, à la même heure, dans une entreprise où on ne l’attend plus. Car depuis quelques mois, sans que rien n’ait été dit, sans raison objective, Mathilde n’a plus rien à faire. Alors, elle laisse couler les heures. Ces heures dont elle ne parle pas, qu’elle cache à ses amis, à sa famille, ces heures dont elle a honte. Thibault travaille pour les Urgences Médicales de Paris. Chaque jour, il monte dans sa voiture, se rend aux adresses que le standard lui indique. Dans cette ville qui ne lui épargne rien, il est coincé dans un embouteillage, attend derrière un camion, cherche une place. Ici ou là, chaque jour, des gens l’attendent qui parfois ne verront que lui. Thibault connaît mieux que quiconque les petites maladies et les grands désastres, la vitesse de la ville et l’immense solitude qu’elle abrite.

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Autour d’eux, la ville se presse, se tend, jamais ne s’arrête. Autour d’eux s’agite un monde privé de douceur.

La violence banale au quotidien dans la grande ville, le harcèlement au travail, la solitude, la fatigue sans fin... Peu d'espoir...

Et pourtant, on est porté par cette belle écriture, simple et efficace.

Posté par mamitta à 07:13 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2014

Préparer la rentrée

Notre généreuse Clairette offre un bon point aux brodeuses sages et appliquées

trousse Clairette

Posté par mamitta à 07:10 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2014

Après la pluie

une maison

ma belle maison

s'entourait de verdure

bidouillages-002

invitant à la promenade

promenade

animaux

plantes 

celle qui a fait le chemin pour partager un moment amical

au soleil enfin revenu

farniente

 et pour elle, ce petit reportage :

rues derrière l'église de Vernoux en Vivarais

Vernoux

pour aller au Marché des créateurs Des CULLOTé(E)S

marché

Vous pouvez constater que le soleil se cache à nouveau... elle a eu de la chance !

Petit marché... quelques belles choses, quelques créations originales... beaucoup de déjà vu... et des prix prohibitifs : de 3.50 € le petit marque-page à 115 € le panier en osier...

 

Posté par mamitta à 18:16 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,