23 juin 2014

Méli's piou

Voici l'heure de notre rendez-vous

92716654

avec tous les joyeux pious façon Méli

Pas encore eu le temps de finitionner un nouveau piou,

alors revoici celui de ma pochette

crazy0

c'est un piou d'une carte à broder

95693556[1]

il y a trois superbes séries vendues

crazy1 

installé sur un crazy initié par... Méli !

crazy

 

J'espère que plein de pious vont aller chanter chez Bétyle

Posté par mamitta à 08:09 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2014

Enfin

un peu de lecture

Pas du récent...

41TOfd7MMXL

Il y en a une qui prie, une autre qui est en prison, une autre encore qui parle à son chat, et certaines qui regardent les voisines de haut en buvant leur thé infect. Leurs maris ont tous disparu. Elles sont vieilles, certes, mais savent qu'elles pourraient bien rester en vie une ou deux décennies encore, dans ce pays où il n'est plus rare de devenir centenaire. Alors elles passent leur temps chez le coiffeur, à boire et à jouer au Scrabble, à essayer de comprendre comment fonctionne un téléphone, à commenter les faits divers, à critiquer leur progéniture qui ne vient pas assez, à s'offusquer de l'évolution des mœurs... Elles savent que le monde bouge, et qu'elles devraient changer leurs habitudes, mais comment faire, à leur âge ? Aussi, l'arrivée de Nicole, une «jeunesse» qui entame tout juste sa retraite, et l'annonce d'une catastrophe imminente, vont perturber leur quotidien. Ce nouveau roman de Pascale Gautier est irrésistible par sa fraîcheur, sa volonté de prendre avec humour le contre-pied de certaines idées reçues sur la vieillesse. On y retrouve avec délectation la causticité et la liberté de ton qui caractérisent ses précédents textes.

Déception... j'attendais un texte plein d'humour et je n'ai vu que grisaille : cela ne donne vraiment pas envie de vieillir !

 

cvt_Hors-de-moi_6133[1]

J'ai tout perdu, sauf la mémoire.
Il m'a volé ma femme, mon travail et mon nom. Je suis le seul à savoir qu'il n'est pas moi: j'en suis la preuve vivante.
Mais pour combien de temps ?
Et qui va me croire ?

 

Je l'ai dévoré d'une traite !

 

 

  

Du tout neuf...

9782226254443FS[1]

9782226254450FS[1]

Les filles sont partout dans ce roman. Elles mènent la danse. De New York à Paris, de la Bourgogne à Londres ou à Miami. Des filles qui inventent, s'enflamment, aiment. Des filles qui se battent pour la vie. Et les hommes ? Ils sont là aussi. Mais ce sont les muchachas qui dansent, dansent, dansent. Elles font voler les destins en éclats. Et ça n'en finit pas !

Suite de la série "Les yeux jaunes des crocodiles, La valse lente des tortues, Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi"

Cela a perdu de son charme mais... on se laisse prendre... surtout que la dernière page donne terriblement envie de connaître la suite... qui vient de sortir : vite, une librairie !

 

Posté par mamitta à 10:45 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2014

Des p'tits cadeaux

Elles ont commenté  et ont reçu un petit cadeau amical

bidouillages

bidouillages1

bidouillages2

carnet M

bidouillages

 

Monique, votre enveloppe est prête, ne manque que l'adresse...

Posté par mamitta à 12:45 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 juin 2014

Avant/Après

Biron escalier1

escalier

Bravo et merci Rodolphe !

 

Posté par mamitta à 09:13 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
14 juin 2014

Ce 14 juin

mon gros bébé, tu venais chanter avec nous

7

J'espère que tu chantes là où tu es maintenant...

je suis sûre que tu fais aussi chanter les petites étoiles

 

Mes filles, je pense si fort à vous

Posté par mamitta à 07:02 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2014

Instant de juin

 

96736514

Après cette belle mosaïque de mai, Chat bleu nous propose

fleurs de juin ou fruits gorgés de soleil

Je voulais vous montrer les chèvrefeuilles de ma terrasse qui fleurissent tant cette année, mais impossible de saisir la bonne lumière, le bon point de vue : c'est comme s'ils voulaient se réserver à moi seule

bidouillages-001

Il y a aussi mon sapin de noël, mais ce n'est pas une fleur !

Il avait triste mine à la fin de l'hiver, alors je lui ai parlé, j'ai promis de bientôt le planter en terre vers le sud et je lui ai redonné un peu de terre et de fumier... et le voilà qui fait enfin quelques belles pousses. Merci le sapin !

Noisy-le-Grand-20140609-02171

Alors, mon instant de juin sera une jardinière

DSC00857

photos prises avant les orages de grêle de lundi et mardi...

Et j'espère vous montrer bientôt les "fruits gorgés de soleil" de ma belle maison...

Posté par mamitta à 12:56 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2014

Quelques sorties

048773

Elsa écrivain, et Pierre, avocat, se croisent lors de la soirée de clôture d’un salon du livre : un regard, un briquet qui change de mains, des rires un peu trop nerveux, le frémissement d’une histoire possible… Une rencontre ? Sauf que la vie de Pierre, c’est d’abord sa famille : ses enfants et Anne, sa femme depuis quinze ans, celle qui l’aimera toujours, et qu’il aimera toujours, en dépit de la routine et du temps qui passe, il le sait. Elsa, de son côté, se reconstruit peu à peu suite à un divorce compliqué, se partageant entre l’écriture, ses ados qui grandissent trop vite, ses amies et une histoire légère comme l’air avec Hugo, son jeune amant. Pour elle, l’homme marié est un tabou et même pire : une erreur. Pourtant… Dès le premier regard, la rencontre de Pierre et Elsa s’inscrit dans une temporalité différente, comme si présent et futur possible se dédoublaient, s’entrechoquaient... jusqu’à créer une réalité où tout serait possible.

Je suis une fan inconditionnelle de Sophie Marceau, qui est splendide ici encore. J'aime bien François Cluzet, mais, là, il a un net problème de dentier... Rencontre improbable mais... pourquoi pas ?

L'homme n'a pas aimé du tout. Moi, je mets 3 sur 5...

 

474265

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale sont des parents plutôt "vieille France". Mais ils se sont toujours obligés à faire preuve d'ouverture d'esprit...Les pilules furent cependant bien difficiles à avaler quand leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois.
Leurs espoirs de voir enfin l'une d'elles se marier à l'église se cristallisent donc sur la cadette, qui, alléluia, vient de rencontrer un bon catholique.

Je craignais le pire mais ce sujet très risqué est superbement traité. Tout le monde en prend pour son grade et toute la salle a bien ri... même si pas toujours au même moment...

Nous mettons tous les deux 4.5 sur 5

 

583089

Deux sœurs que tout oppose. Joséphine, historienne spécialisée dans le XIIème siècle, confrontée aux difficultés de la vie, et Iris, outrageusement belle, menant une vie de parisienne aisée et futile. Un soir, lors d’un dîner mondain, Iris se vante d’écrire un roman. Prise dans son mensonge, elle persuade sa sœur, abandonnée par son mari et couverte de dettes, d’écrire ce roman qu’Iris signera, lui laissant l’argent. Le succès du livre va changer à jamais leur relation et transformer radicalement leurs vies.

Emmanuelle Béart tellement refaite qu'elle en est devenue laide, mais elle colle bien au personnage ; Julie Depardieu un peu caricaturale ; Patrick Bruel... ben... splendide bien sûr !

Fidèle au livre mais un peu trop linéaire, lent... Vu avec petite-fille aînée qui a un peu pleuré... et adoré.

Je dirais 3 sur 5

 

La-Liste-de-mes-Envies_portrait_w193h257

petit clic sur l'affiche...

Lorsque la petite mercière d’Arras découvre qu’elle a gagné 18 millions à la loterie et qu’elle peut désormais s’offrir tout ce qu’elle veut, elle n’a qu’une crainte : perdre cette vie modeste faite de bonheurs simples qu’elle chérit par-dessus tout. Mais le destin est obstiné, et c’est en renonçant trop longtemps à cette bonne fortune qu’elle va déclencher, bien malgré elle, un ouragan qui va tout changer. Tout, sauf elle.

Tout à fait dans l'esprit de ce livre magnifique. Un cadre concocté par DMC... Des acteurs superbes... On sort avec la même question qu'en lâchant le livre : "et moi, qu'est-ce que je ferais ?"

Sans hésiter, je mets 5 sur 5

 

Le-Promeneur-d-Oiseau_portrait_w193h257

Afin de tenir la promesse faite à sa femme, Zhigen décide de retourner dans son village natal pour y libérer son oiseau, unique compagnon de ses vieilles années. Il prévoyait de faire ce périple en solitaire, mais on lui confie Renxing, sa petite-fille, jeune citadine gâtée, contrainte de partir avec lui.
Au cours de ce voyage aux confins de la Chine traditionnelle, dans une nature magnifique, ces deux êtres que tout sépare vont se dévoiler l’un à l’autre, partager des souvenirs et des aventures. La petite fille va découvrir de nouvelles valeurs, et particulièrement celles du coeur.

Je n'avais pas envie d'aller voir ça, je ne me sentais pas d'humeur, j'avais peur d'avoir à réfléchir... Merci à l'homme d'avoir insisté !

Une superbe promenade en Chine, une histoire internationale. On oublie très vite le "sur-jeu" qui est, paraît-il, une caractéristique des acteurs chinois. Et, incroyable, on se rend vite compte qu'on sait parler chinois...

A voir absolument ! 5 sur 5

 

The-Homesman_portrait_w193h257

En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy, une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska.Sur sa route vers l'Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de Georges Briggs, un rustre vagabond qu'elle sauve d'une mort imminente. Ils décident de s'associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers qui sévissent dans les vastes étendues de la Frontière américaine. Adaptation du roman La gâchette de Glendon Swarthout

Sujet(s) plus que délicat(s)... paysages plus que rudes... conditions de vie plus qu'éprouvantes... Ames sensibles s'abstenir peut-être...

Mais un film prenant ! à voir : je mets 5 sur 5

 

Posté par mamitta à 19:29 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
08 juin 2014

Depuis le temps

que mes crazys attendaient d'être finitionnés

trousse mamitta

 

J'ai voulu tester le collage du Lamifix sur la doublure avant de coudre...

Aïe... le retournement de la trousse a été fastidieux et, maintenant, la trousse crisse dès qu'on la touche ! ça ferait un super jeu de découverte des sons pour un petit... tiens, mais c'est une idée ça !

Ce sont mes laines qui vont être contentes de bruire

Alors, pour la deuxième trousse, pas de lamifix pour ne pas risquer un rattage

car c'était pour l'offrir par une belle après-midi ensoleillée entre copines

trousse Nanou

 

Nanou a aussi reçu son petit cadeau pour être venue ...

Posté par mamitta à 11:32 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juin 2014

A 4 mains

c'est mieux !

sac pizza2

broderie de Simone

sac pizza

couturage en sac

Posté par mamitta à 16:43 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2014

Auprès de mon arbre

 Une belle forêt printanière qui nous parle de promenade et de recherche de zénitude...

2014

 

Anikenitêt a sorti son appareil photo

anikenitetbel arbre 1

Au fil des ouvrages apprivoise un écureuil tout en coloriant 

Marie aude1)

Marie aude

Clairette fait pousser des arbres-coeurs

clairette

Clothugal se met "auprès de mon arbre" de Marjorie Massey

clothugal

Josiane nous invite à cultiver l'amitié

Josiane

Luna poursuit son arbre de Nimué

luna

Mahie se promène en Irlande

mahie1

mahie2

Méli plante pour ses pious

meli ArbreJuin

Mémé Christiane admire des pissenlits bien lotis

méméchristiane

Nel fait pousser un bonzaï

Nel bonzaï

Pola a trouvé un tuto intéressant

Pola

Ran_tan_plan fait du coloriage anti-stress

ran tan plan 1

puis buis/sonne et papillonne en toute zénitude

ran tan plan 2

Solange admire l'arbre des petits diablotins

Solange

moi, je continue les arbres de Corinne

variation de couleurs avec les restes de fils de kits faits par Simone

IMG-20140528-02128

et j'ai planté l'arbre d'été de Helen Wind

20140601-02149

 

Vous pouvez à tout moment venir planter un arbre avec nous, quelle que soit la technique, quel que soit le modèle, quels que soient les matériaux, quel que soit votre rythme...

Prochain rendez-vous arboricole début juillet

.

Ne nous quittons pas sans un signe d'amitié à Bétyle et à Pola 

qui sont dans la peine

1348462796801055-copie-6

Garde un arbre vert dans ton coeur et l'oiseau chanteur, peut-être, viendra s'y poser.

proverbe chinois

 

Posté par mamitta à 07:21 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,