22 avril 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A A A E E I U C C L Q T T

adjectif invariable : désigne des vers auxquels il ne manque pas de syllabes par rapport à la rythmique du poème 

 

Pendant les dernières vacances, lutine Zoé a offert à son aïeule un magnifique petit poney fait avec amour. Un travail de grande qualité malgré son jeune âge. J'aime tant recevoir un cadeau, surtout lorsqu'il n'est pas utile ;-)

 

20180415_141008

Pendant que sa mère et moi terminions un lot de serviettes pour les enfants de la MAM, Zoé, sans faire d'éclat, a inventé un petit doudou licorne...

20180415_140927

Sa mère a attaqué l'apprentissage du crochet dès le premier jour. Elle n'était pas au taquet et a pris son temps en faisant des carrés de points différents. Zoé, elle, s'est acquittée de la tâche d'apprentissage en deux heures. Puis, têtue, s'est lancée seule avec acuité pour finir en une journée cette belle licorne. Sa grande compétence manuelle est définitivement actée !

IMG-20180415-WA0000

Il n'y a eu aucune lutte pour avoir du calme dans la maison pendant ces temps de bidouillage.

Lutin Simon s'est amusé à reproduire des dessins avec du papier calque en buvant une boisson lactée. Lutine Lola, toujours en quête d'informations fraîches sur son ordinateur, a avancé son texte sur l'actualité, en restant comme le plus souvent en liquette et bien calée dans les coussins. Elle est ensuite allée passer de la laque sur la dernière tuile peinte.

IMG_20170807_194705_resized_20170809_083800511 

Une petite virée à la ferme (où l'accueil est à nouveau sympathique après avoir été un temps altéré par les méfaits des moutons) termine cette quiète journée. Les enfants aiment aller au milieu de la gent ailée pour ramasser les oeufs mais ont parfois peur quand éclate brusquement l'aboiement d'un des chiens. La vieille dame est alitée et, cette fois, nous n'avons pas pu acheter de fromage. Le fermier celui des moutons ravageurs nous a offert une belle laitue.

Le dimanche matin, ceux qui l'ont voulu sont venus avec moi au culte, attirés surtout par la présence d'un groupe de musique celtique mais peu importe car, dans l'état actuel des choses, il est déjà bien qu'ils puissent voir de quoi il en retourne au temple... L'officiant du jour celui qui a bien voulu prendre la place du pasteur absent a su trouver des textes poétiques très simples et parlants, composés de vers catalectique ou acatalectique peu importe là aussi :-D

 

 

Posté par mamitta à 07:15 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

15 avril 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine EIIIOUCCCMNNRSS

Terme de théologie : existence des personnes de la Trinité les unes dans les autres

20180410_122847

Nous voici installés quelques jours dans notre grande maison.

Avant d'arriver, j'avais peur de constater que les bêtes à cornes du fermier aient pu venir grignoter les rosessoucis et crocus seuls rescapés du passage des moutons jusqu'à ma cuisine, crime qui avait à l'époque provoqué une crise grave de voisinage en raison de son incurie... J'aurais préféré leur donner pour mission d'aller nettoyer les ronces qui poussent le long du ru, même si elles donnent de belles mûres appétissantes !

Ce ru, baptisé CoTiLoZo-Sim par les lutins, et qui n'est que le trop plein de la source du fermier, nous procure parfois quelques émois. Le mince cours d'eau est soumis aux variations extrèmes de la météo. Ses crues peuvent être impressionnantes : il emporte mousse et branchages dans sa course folle et ruine ainsi nos plantations. Mais ma Zoé, munie d'un bocal, sait y pêcher de belles larves de salamandre à chaque séjour...

20180410_155641

Le chien du voisin, qui n'hésite pas à montrer les crocs aux inconnus (mes amies  Rosine et Corinne en savent quelque chose) ne sait pas chasser les taupes. Conseillés par un ami corse, nous avons été plus rusés qu'elles en plantant des oignons malodorants qui les font fuir. Et ça fonctionne ! 

couronne-imperiale-154224

Nous pouvons aussi dire merci à la chatte rousse qui a bien fait fuir toutes les souris : nous n'en voyons jamais...

Rien à voir avec ce qui précède mais, ironie du sort, c'est peut-être ici et aujourd'hui que je vais avoir la réponse à cette grave question : qu'est la vraie nature de la circumincession ? En effet, Siméon, un des membres actifs de la paroisse, a monté une exposition d'icônes venues de Russie. Il a invité quelques popes, pasteurs et curés qui seront à notre disposition pour répondre à toutes nos questions...

trinite1c3

J'entends mon Simon qui sonne la cloche pour appeler ses cousin et cousines. Ah, heureusement que je ne suis pas dans la mouise : ils pourront être tous réunis  dans la salle d'à côté, chacun sur un bon coussin, munis de lunettes 3D, pour voir une superbe émission  pendant le temps de ma visite...

 

 

 

Posté par mamitta à 07:03 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine E E E O O D H K N N P R S S T

sorte de fronde aux  bras inégaux, avec laquelle on lançait une flèche au lieu d'une pierre

Montségur_et_son_Pog_(=éperon_rocheux)

Dans le hameau déserté sous l'éperon rocheux, ne vit plus que le vieux Théodore.

Il avait été déporté pendant la dernière guerre. A présent, il ne voulait voir personne. Il n'aspirait qu'au repos, vivant le plus possible dehors.

Thérèse, qui venait de s'installer à l'entrée du village, se demandait pourquoi tout le monde allait déposer des denrées à ce vieux ronchon édenté...

Un jour, elle découvrit dans sa cave un carton rempli de coupures de presse. Etonnée, elle s'installa pour les lire à la lumière des néons. Elle eut des réponses à ses questions et comprit pourquoi il était honoré par tous ici.

Théodore avait fait partie du cercle des poètes qui se réunissait au Héron cendré, le café du château. Tous les membres avaient la particularité de porter des prénoms étranges (Kester, Témoé, Théos...) et de collectionner les arbalètes et les frondes (Théos avait même une kestrosphendone qui trône toujours au café)

cestros2

Théodore avait été le héros du village en remportant de nombreux trophées littéraires. Des présents restés sur les étagères du café comme un serpent argenté et des médailles dorées, des photos sur lesquelles Thérèse pouvait noter le regard toujours franc et honnête de l'homme les rappelaient encore...

Elle apprit aussi qu'il n'accepta pas la perte de la liberté pendant l'Occupation. Il créa une sorte de ronde de résistance dans le village, surtout morale, pour l'étendre à toute la vallée ensuite. Un jour, malheureusement, il fut dénoncé par Kérène, une vraie peste. Les soldats n'eurent plus qu'à lui tendre un piège, postés entre l'ancienne herse et la porte du château. Le village entier, saisi, put entendre l'ordre sonore donné par le chef de brigade...

Longtemps, les villageois crurent à la thèse du complot. Mais le fils de Kérène découvrit avec honte la responsabilité de sa mère. Il la fit connaître après avoir fui le village pour éviter les représailles et les hordes de journalistes...

Thérèse, touchée par cette histoire, décide d'aider Théodore à sa façon. Après avoir sondé les avis et possibilités des uns et des autres, elle prend la décision de monter une collecte pour lui offrir une prothèse (elle n'y aurait jamais pensé seule...) lui qui ne peut ou ne veut dépenser une telle somme pour son propre bien-être. Elle espère aussi retrouver le fils de Kérène pour lui tendre la main et inviter le village au pardon...

 

Posté par mamitta à 20:02 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine AEEIONNPRTU

nom féminin ; méchanceté - félonie- insolence

 

Pétrie de bonne volonté, j'étais partie pour jouer avec notre Lady cette semaine. Mais le sujet est pointu et j'ai peiné à trouver le mot. 

L'homme, qui connaît ma routine hebdomadaire puisque le papier sur lequel je travaille traîne régulièrement sur la table, n'a pas été étonné de me voir abandonner sans même faire appel à Lady.

Il faut dire que, avant de prendre la route jeudi matin pour faire la tournée des appartements à vendre, nous en avons pointé un certain nombre après avoir réuni et trié nos critères de choix. On notera que l'union fait toujours la force : à l'arrivée, ma soeur a retenu un critère à noter en premier dans sa ville, à savoir le parking obligatoire pour ne pas avoir à payer de prune ensuite.

Nous avons eu pendant deux jours notre ration de visites. Nous avons arpenté toute la ville, allant d'un quartier à l'autre, d'une porte à l'autre ; pas entre Saône et Rhône, évitant aussi la pente de la Croix Rousse... Pas le temps de sentir de l'ennui ! Un appartement avait une poutre étrange au milieu de l'entrée, l'autre avait la peinture mise par couches successives, le troisième était orienté plein nord... Nous avons aussi rencontré une reine de la mosaïque, une autre fan de poterie...

Pour finir, nous avons sélectionné une paire de possibles et, en proie au doute, le neurone fatigué, nous avons écouté l'apôtre du garage plus que celui de la rue piétonne...

960x614_lyon-le-3-mai-2016-la-rue-garibaldi-vue-depuis-la-tour-incity-a-lyon-immeuble-le-plus-haute-de-la

Vous l'aurez compris : je n'ai pas trouvé le mot. Et même maintenant que je l'ai lu chez Lady Marianne, je ne sais vraiment pas comment je pourrais caser "pautonneriesans jouer à la toupie...

Mais j'ai fort sûrement un point de chute à Lyon pour la rentrée de septembre !

voir , c'est côté place de Francfort

Maintenant, je me repose quelques jours dans ma grande maison. Si je suis soulagée et épanouie, toutes ces émotions m'ont épuisée !

Posté par mamitta à 06:37 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
31 mars 2018

Elle a joué

et elle a gagné

Gorjuss renards 8

Elle a eu de la patience et a reçu

20180326_182911

une grande trousse comme elle le souhaitait

20180326_182929

molletonnée et doublée

20180326_182944

 avec quelques arbres pour que les renards puissent s'ébattre en paix

Posté par mamitta à 07:06 - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 mars 2018

Et ça, c'est

ça en version enfant

20180306_172724 

et ça en version adulte

20180311_143639

 

Une commande de fille-cadette :

Les enfants de la MAM n'ont pas toujours des gants :

j'ai tricoté des moufles "universelles" qui s'attachent à l'armature de la poussette

l'enfant tient à l'intérieur une petite poignée

www

Les assistantes maternelles, elles, ne mettent pas de gants pour avoir les mains toujours disponibles pour moucher l'un, calmer l'autre...

Il leur fallait des manchons pour avoir tout de même les mains au chaud

Testé et approuvé !

 

J'adore ce jeu

Merci pour vos idées toujours aussi drôles 

Posté par mamitta à 06:54 - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2018

Kècekecéça ?

Il n'y a rien à gagner !

Juste le plaisir de se creuser un peu la cervelle...

20180306_172802

Posté par mamitta à 06:51 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
25 mars 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine E I I I O O C G H L R T

nom féminin ; employé autrefois en médecine : rareté des cheveux naturels - synonyme alopécie

 

Depuis son retour du Chili, Chloé logeait à l'hôtel. Elle attendait un message écrit du père supérieur pour qu'il n'y ait plus de litige. Elle en avait assez de ne pas pouvoir voir Elioth, son petit frère chéri, puisqu'il ne semblait pas licite qu'elle puisse aller dans le cloître, seulement dans la malegouverne.

le-deuxieme-cloitre

 

Elle avait beau cogiter sur le sujet,  elle ne comprenait rien au choix de son frère. Mais, parfois, elle arrivait à trouver la situation rigolote : son frère, souffrant de trichologie, n'avait ni triché ni eu à se faire tondre... Lui qui n'aimait pas les légumes, devait maintenant se régaler de soupe d'ortie ou faire une orgie de carottes... Heureusement, il avait droit à un litre de bon vin par semaine pour faire passer le reste...

Quand midi sonna à l'horloge de la mairie, elle laissa choir la toile dont  elle avait colorié le recto pour se calmer, enfila son gilet et partit s'acheter la dernière trilogie de son auteur préféré pour arrêter de tourner comme un tigre en cage...

Posté par mamitta à 07:15 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
18 mars 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A E E E O U G L M N R V

nom que l'on donne en certains monastères à une avant cour accessible aux personnes du dehors et où la règle ne s'observe pas

 

Je vais vous dire la vérité vraie : cette semaine je n'ai pas trouvé LE mot

mais j'ai trouvé beaucoup d'anagrammes...

Aucune inspiration, même si des bribes de phrases ont été jetées sur le papier

Gérôme, originaire de la Marne

a rangé un ouvrage sur la Gaule en faisant le ménage

il avoue ne manger aucun légume mais de la mangue  mélangée à un jus d'orange

il est malvenu de lui dire que la règle est notée en rouge dans la marge

Angèle, aveugle et si menue, a largué  Aglaé à Rouen pour aller écouter Garou

sa voiture neuve est garée à l'angle de l'avenue après une manoeuvre sans égale

Louane a pris son envol pour être élève au Manège royal

...

A vous d'en faire une histoire !

P1160507

Par contre, j'ai vendu mon appartement en deux jours

et, ça, c'est super génial !!!

 

EDIT

c'est vrai que ce matin, ma terrasse c'est plutôt ça

20180318_072054

 

Posté par mamitta à 07:28 - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A A I I O O C C L L N N R T V

tranchée avec palissades et parapets ; ligne de défense établie par l'assiégeant d'une place pour se garder d'une armée extérieure ; se portant au secours de l'assiégé. 

 

Colin faisait un carton quand il claironnait dans tout le canton avec beaucoup de conviction qu'il irait bientôt à la capitale pour devenir célèbre. Même Ronan, son meilleur ami, ricanait, raillant ce désir puéril. Colin râlait en rinçant les verres au clair jus de citron quand il travaillait au bar du canal. Cette coalition contre lui l'agaçait lorsqu'ils venaient tous prendre leur collation matinale.

Il n'attendait pas une ovation, même venant de sa chère Octavia, mais au moins un peu d'encouragements. Bien sûr qu'il avait plus qu'une notion des difficultés qu'il y a à se faire connaître sur le plan national, son père avait suffisament noirçi le tableau !

Voici bien des années qu'il se préparait et il ne se voilait pas la face. Comme il l'avait expliqué à Victoria, aucune parole au vitriol ni aucun vaccin ne vaincrait  sa détermination. Il sentait si bien sa vocation dès qu'il touchait son violon. Pas besoin d'alcool pour se motiver. Il savait qu'il allait avoir une occasion de partir bien avant le mois d'avril. L'envie de dévoiler son plan le lancinait mais il savait qu'il ne pouvait le faire en lavant les verres ou en lançant des blagues comme les autres. Il en perdait presque son latin.

Allez, il fallait qu'il se décide à passer à l'action et tant pis s'il n'avait aucun avocat ou même avocaillon dans la bande ! Il ne se taira plus et, au prochain moment trivial, de préférence après le travail, il sortira de l'inaction, oubliera son accent occitan, se nantira de toute l'énergie possible et dressera comme une c - - - - - - - - - - - - - n autour de lui pour se libérer enfin !

D2

PS

Une histoire tirée par les cheveux au réveil...

mais trop de mots récoltés pour ne pas jouer avec notre Lady...

Pour trouver le mot, il suffit d'aligner les lettres rouges !

Posté par mamitta à 09:16 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :