14 octobre 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : E E E I O U H M P Q T T Y

bail immobilier ou contrat de location dont la durée est extrêmement longue
En général, il se conclut souvent au minimum pour 18 ans et au maximum 99 ans, mais dans certains états notamment africains comme le Zimbabwe ou le Kenya, il peut atteindre jusqu’à 999 ans.

 

Ma petite demoiselle ne paie pas d'impôt foncier car elle n'est qu'une emphytéote.

IMG-20180204-WA0001

A notre époque, quelle que soit la météo thymique ou poétique, le chat qui peut vivre une vie quiète a un bail emphytéotique avec son maître... 

20180308_112326

Quel toupet mais cela ne vaut pas une émeute : elle s'est piquée d'occuper toute la maison, toujours en quête d'un bout de moquette à griffer mais effrayée par la mouette qu'elle a pourtant longuement épiée cachée derrière une plante de la terrasse.

C'est une utopie de croire que c'est moi qui fais la loi :

IMG-20181009-WA0003

têtue, elle occupe le fauteuil interdit dès que je l'ai quitté...

Je me moque d'elle mais elle m'émeut tant. 

20170616_154238_2

Nous formons une belle équipe !

 

Posté par mamitta à 06:40 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A E I I U C D L M N

nom masculin : Ce qui aide à faire la preuve dans une affaire ou sert à faciliter le bon effet d'un remède

 

J'ai vraiment la manie de m'y prendre au dernier moment. Ce n'est pas très malin car lorsqu'un petit souci médical se pointe, il faut être lucide, le temps diminue quand la fièvre culmine (bon, elle n'a pas trop culminé tout de même, mais c'est que j'ai des mots à caser, moi !)

Ce soir, ça va mieux. Alors, je ne vais pas au cinéma, je ne me lance pas dans un exercice manuel et je me colle à mon devoir donné par Lady Marianne.

Je ne fais pas la maline, l'inspiration est bien mince comme vous pouvez le constater... Je pourrais vous parler de mes amis* Aline et Manuel qui habitent à Maule, petite ville calme, avec leurs trois filles Alice, Maude et Diane...

280px-Maule_Mairie

Je pourrais vous parler de Ficelle qui clame qu'elle veut jouer avec ma laine ou qui miaule pour que je la câline puis s'enroule comme une liane autour de ma jambe pour l'avoir, son câlin...

Allez, je fais le deuil d'un texte intéressant dans lequel le mot du jour "adminicule" aurait pu trouver sa place et je vais m'installer au calme pour avancer...

voici un indice...

place-du-marche-III-X99

 

*un de mes amis habite bien à Maule avec sa petite famille, il en est même conseiller municipal... mais il ne s'appelle pas Manuel...

 

Posté par mamitta à 07:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
30 septembre 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : E E E I I L L N N S T V

adjectif féminin pluriel (terme d'antiquité) : des tablettes.... ; petit portefeuille ; petits souvenirs

 

Steve et Etienne aiment se retrouver chez leur tante Leslie qui est secrétaire de mairie à Nesle.

420px-Nesle_(Somme)_France_(2)

Dès leurs valises posées, veste et manteau enlevés, les deux garçons se précipitent dans la cuisine, attirés cette fois par une délicieuse odeur de tielles.

Leslie, en effet, n'a pas toujours habité cette petite ville du nord. Bonne cuisinière, elle aime les vieilles recettes de sa grand-mère sétoise comme celles découvertes pendant ses nombreux voyages telles une escalivada de Listel, la polenta de Venise, le goulash de Vienne ou le gazpacho de Séville... 

Sa curiosité et sa gourmandise toujours en éveil, à chaque visite elle n'oublie pas de faire la liste des ingrédients pour chaque recette testée et approuvée. Mais, arrivée chez elle, elle sait la faire sienne au gré de ses envies... Comme elle évite de trop manger, elle garde malgré tout une allure svelte que bien des gens lui envient !

Cette fois, les garçons sont venus pour lui demander de l'aide. Ils organisent une exposition des plaquettes vitelliennes qu'Elvis  vient de rapporter de ses dernières fouilles en Egypte. Ils voudraient qu'il y ait un buffet, et si possible une vente à emporter, afin de soutenir le prochain voyage de leur ami. Les aides financières sont lentes à se mettre en place. Ensuite, elles sont le plus souvent ventilées sur plusieurs projets. Les autorités nient ces difficultés qui ne peuvent donc être évitées que grâce à un certain bénévolat. Steve et Etienne seront toujours là pour soutenir Elvis contre vents et marées...

Les garçons lisent à leur tante chérie le programme de l'animation prévue. "On voudrait tant que tu viennes ! On voudrait que tu tiennes un stand à toi toute seule !" Ils se lèvent en choeur pour la prendre dans leurs bras...

"Tiens donc... Allez, n'en rajoutez pas trop !  J'avais senti que je serai invitée et j'ai demandé un congé... Vous savez que vous en avez de la veine tous les deux ?  Non seulement le maire me laisse partir, mais il vous accorde une petite subvention... à condition qu'Elvis vienne un jour parler de ses recherches aux enfants de l'école. C'est de bonne guerre, non ?"

Posté par mamitta à 07:27 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A E E I O N P R R S T T

nom masculin-pluriel : anciennement, fabriquaient des chapelets

 

Pierre n'osait crier sur tous les toits qu'il voulait se consacrer à la poésie. Un ami prêtre l'avait invité dans un petit village retiré en bord de Saône qui était devenu la patrie de peintres et de potiers

illustration-les-peintres-au-village_1-1529082560

Pierre, après avoir vendu une partie de sa proseétait alors parti de Paris où il se sentait comme en prisonIl s'installa à la sortie du village. Sa porte toujours ouverte, il se fit d'abord connaître pour ses petits récitals de piano, puis pour ses divines tartines et ses tartes aux poires... Certains soirs, il osait dire quelques vers... Il n'attendait pas qu'on se prosterne devant lui. Il espérait juste que, sans avoir à demander de l'aide de patenôtriers, de nombreux poètes viendraient le rejoindre pour se poser là eux aussi...

 

Posté par mamitta à 06:34 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A E I U B N N R S T Q

adjectif- au masculin  pluriel - terme de marine- un trois mats ou un quatre mats

 

Quentin a organisé un banquet pour tous les banquiers de la ville.

photo20_a

Il avait choisi une péniche amarrée pour l'occasion à deux des quais du petit port. De chaque côté, il y avait quatre petites barques (qui n'avaient rien de bateaux barquentins) portant des éclairages tenus par de beaux rubans colorés et braqués vers la péniche.

belem-accueil

Pour ne pas prendre de risque avec ces messieurs capables de faire beaucoup de bruit ou d'avoir envie de prendre des bains nocturnes, il avait banni toutes les boissons alcoolisées. Il avait instauré cela sans en informer quiconque.

Cela aurait pu nuire à la réussite de la soirée me direz-vous. En fait, pas du tout ! Au contraire : le lendemain, dans toutes les banques on vantait ces moments goûteux et quiets !

Posté par mamitta à 12:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

01 juillet 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A E E I O O O O B F G L M N R T T U Y

personne peu brillante - qui n'a pas inventé le fil à couper le beurre

 

Au début de l'automne, Florent était entré au foyer-logement du centre du bourg dont il était natif. Flore et Martin, ses enfants, l'y avaient installé au terme de longues négociations car Florent avait tout d'un tyran domestique, même du temps de Florianne, sa défunte femme...

La première semaine lui avait paru très longue. Enragé de ne pouvoir fumer librement, il ne cessait de fulminer. Lui qui avait tant d'orgueil, il disait à qui voulait l'entendre qu'il ne supportait pas qu'on le prenne pour un abruti, sénile, en marge de la société. Il se sentait tellement en bonne forme qu'il rêvait de s'enfuir...

Un matin, d'une minute à l'autre, sans prévenir, comme par magie, il cessa de lutter ! Toute l'équipe du foyer en tira gloire au lieu de trouver cela étrange. Car, je ne vais pas vous mentir : ce n'était pas à son travail qu'en revenait le mérite !

Ce matin-là, avait eu lieu la réunion mensuelle de bilan. Florent assista à l'arrivée de tout le personnel. Sans se gêner, il observa cette armée de demoiselles en uniforme blanc comme neige. Il remarqua surtout la dernière entrée, une belle brune au mollet galbé, sans l'ombre du moindre excès de poids, à la taille fine même sans gaine (il en était sûr car il en connaissait un rayon sur ce sujet). Et quand il termina son observation par la lecture du galon beige apposé sur sa poche de sa blouse lorsqu'elle l'enfila rapidement, sa réaction n'a pas traîné : Aurélie entrait ce jour-là dans l'unité où résidait Florent !

images

Lui qui avait toujours été un meneur sentit qu'il n'était pas encore rangé aux oubliettes : il prit un air d'angelot mais eut la ferme intention de (re)devenir le maître en son nouveau royaume. "Pourvu qu'elle ne soit ni bornée, ni abutyrotomolifogène" pensa-t-il en poussant un énorme soupir dans le silence général...

Posté par mamitta à 07:09 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A A E I O M N N P R T T

nom commun ; en 2 mots : hypocrite qui attrape les simples, les nigauds


Martin avait été marié avec Marion par le maire et le curé de son petit village de la Marne.

Un jour, Timoté lui dit : "Il paraît que ta femme a un amant."

Martin ne pouvait croire qu'elle le trompe ainsi. Malgré l'amitié qu'il portait à Timoté, Martin aurait volontiers parié que ce dernier n'était qu'un attrape-minon qui ne ratait pas une occasion. Il chercha donc un moyen de le ridiculiser pour le faire taire à jamais.

Il demanda à Marie et Annie, la fidèle paire d'amies de Marion, de draguer ouvertement Timoté devant Marta, sa femme.

10019086

Un samedi après-midi, elles allèrent taper à leur porte sous prétexte de déguster une tarte, à la poire bien sûr ! Timoté était dans son atelier de potier, au fond du jardin. Elles eurent donc le temps d'informer Marta de leur projet. Celle-ci accepta tout de suite de jouer le jeu, ce qui mit du piment supplémentaire...

3540-atelier-poterie

La scène qui se joua ensuite fut drôlatique... surtout pour les femmes ! D'autant que, en prime, Marion arriva. Pas tout à fait par hasard, il faut bien le dire !

Timoté fut étonné tout autant que sa femme et leurs amies communes traînent dans son atelier que d'être traité de la sorte par elles toutes. Il se demandait ce qui se tramait.

Il finit par ne plus supporter leur connivence et demanda grâce. Elles expliquèrent alors en riant ce qui les amenait. Etonné qu'on puisse ainsi pointer du doigt son énorme défaut sans pour autant être traîné dans la boue, il fit profil bas et promit de faire attention à l'avenir.

Posté par mamitta à 07:04 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A E I O B N R S S

115ânes_au_pâturage

tragant2_m

Posté par mamitta à 07:24 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine :  A E  E  I  I  I  C  L  N  R  S

nom masculin ; terme d'antiquité romaine : officier qui faisait observer le silence aux esclaves ou religieux qui gardent le silence comme les trappistes

 

Depuis quelques jours, des ciels d'orage succèdent aux averses de pluie. Un temps à ne jamais ranger les cirés et les bottes. Un temps à apprécier de réels moments de calme... Telle cette douce scène familiale : Aline et sa nièce Elisa, bien installées près de la cheminée où se consume une bûche sciée par Arsène, lisent le conte de la Petite Sirène ; Carine, lovée dans le fauteuil, fait des câlins au chat ; Alice, attablée, savoure un jus de raisin bio...

Tout à coup, Claire, vive comme l'éclair, débarque, éclaire violemment la salle, lance un joyeux salut. Elle ne réalise pas pourquoi un grand silence lui répond.

Aline se racle alors la gorge pour parler d'un ton le plus serein possible : "Je vais être sincère avec toi : tu râles souvent qu'on ne te respecte pas mais, là, tu es la reine en ce siècle d'égocentrisme ! Tu vis avec nous et tu n'as pas enregistré qu'Elisa souffre d'une vilaine carie, qu'Alice est tellement fatiguée que les cernes lui mangent le visage, que Carine n'en peut plus de ne pas pouvoir voler de ses propres ailes... Mais, par-dessus tout, que nous avons toutes de réels soucis depuis qu'Arsène nous a annoncé sa volonté de devenir silenciaire dans l'abbaye proche des Clarines..."

Claire écrase une larme sur sa joue : "Jusque là, je niais la gravité de sa décision... J'entends ce que tu dis. Je prends tout de suite ma plus belle plume et ma plus belle encre et je lui écris notre douleur d'avoir à accepter son choix car la démarche n'est pas aisée... Peut-être changera-t-il d'avis ? Gardons confiance !"

product_9782070121397_195x320

Posté par mamitta à 06:36 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A A A E O B B C C H H T

locution adverbiale empruntée au latin : parle d'une manière confuse et désordonnée


téléchargement

Après un dernier cahot, le petit train s'arrête en gare du Crotoy. Un bébé lache son hochet ; sa maman le ramasse vite et le lui rend en lui faisant un petit bécot pour le consoler. Le groupe descend. Le guide vérifie que tous les inscrits sont bien là et coche sa liste. Après être passé devant le tabac, où personne ne fait d'achat, le groupe longe le port. Malheureusement, le plus beau bateau est caché sous une bache. De toute façon, le groupe avance vite : la traversée de la baie sera longue, il ne faut pas tarder si on veut avoir le temps d'observer faune et flore. 

Notre guide n'a peut-être pas son bachot mais il est très érudit et ne parle pas ab hoc et ab hac ! Tout le groupe suit et écoute sagement. Seul, un homme a une sacrée caboche et ne suit pas toujours les instructions...

Voici mes mots casés...

Je peux vous montrer maintenant quelques photos de cette traversée de la baie de Somme faite mercredi en fin de journée, par grand froid...

www

arrêts pendant lesquels nous apprenons à sortir de sable mouvant... comprenons l'utilisation des huttes  pour la chasse aux canards... observons les néréis et les algues sèches...goûtons la salicorne, l'aster maritime, l'obione...

www

marche dans les mollières (prés salés) traversée de bras de mer, de vasières, remontée de micro falaises...

www

 

Posté par mamitta à 06:31 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :