17 juin 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A E I O B N R S S

115ânes_au_pâturage

tragant2_m

Posté par mamitta à 07:24 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine :  A E  E  I  I  I  C  L  N  R  S

nom masculin ; terme d'antiquité romaine : officier qui faisait observer le silence aux esclaves ou religieux qui gardent le silence comme les trappistes

 

Depuis quelques jours, des ciels d'orage succèdent aux averses de pluie. Un temps à ne jamais ranger les cirés et les bottes. Un temps à apprécier de réels moments de calme... Telle cette douce scène familiale : Aline et sa nièce Elisa, bien installées près de la cheminée où se consume une bûche sciée par Arsène, lisent le conte de la Petite Sirène ; Carine, lovée dans le fauteuil, fait des câlins au chat ; Alice, attablée, savoure un jus de raisin bio...

Tout à coup, Claire, vive comme l'éclair, débarque, éclaire violemment la salle, lance un joyeux salut. Elle ne réalise pas pourquoi un grand silence lui répond.

Aline se racle alors la gorge pour parler d'un ton le plus serein possible : "Je vais être sincère avec toi : tu râles souvent qu'on ne te respecte pas mais, là, tu es la reine en ce siècle d'égocentrisme ! Tu vis avec nous et tu n'as pas enregistré qu'Elisa souffre d'une vilaine carie, qu'Alice est tellement fatiguée que les cernes lui mangent le visage, que Carine n'en peut plus de ne pas pouvoir voler de ses propres ailes... Mais, par-dessus tout, que nous avons toutes de réels soucis depuis qu'Arsène nous a annoncé sa volonté de devenir silenciaire dans l'abbaye proche des Clarines..."

Claire écrase une larme sur sa joue : "Jusque là, je niais la gravité de sa décision... J'entends ce que tu dis. Je prends tout de suite ma plus belle plume et ma plus belle encre et je lui écris notre douleur d'avoir à accepter son choix car la démarche n'est pas aisée... Peut-être changera-t-il d'avis ? Gardons confiance !"

product_9782070121397_195x320

Posté par mamitta à 06:36 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A A A E O B B C C H H T

locution adverbiale empruntée au latin : parle d'une manière confuse et désordonnée


téléchargement

Après un dernier cahot, le petit train s'arrête en gare du Crotoy. Un bébé lache son hochet ; sa maman le ramasse vite et le lui rend en lui faisant un petit bécot pour le consoler. Le groupe descend. Le guide vérifie que tous les inscrits sont bien là et coche sa liste. Après être passé devant le tabac, où personne ne fait d'achat, le groupe longe le port. Malheureusement, le plus beau bateau est caché sous une bache. De toute façon, le groupe avance vite : la traversée de la baie sera longue, il ne faut pas tarder si on veut avoir le temps d'observer faune et flore. 

Notre guide n'a peut-être pas son bachot mais il est très érudit et ne parle pas ab hoc et ab hac ! Tout le groupe suit et écoute sagement. Seul, un homme a une sacrée caboche et ne suit pas toujours les instructions...

Voici mes mots casés...

Je peux vous montrer maintenant quelques photos de cette traversée de la baie de Somme faite mercredi en fin de journée, par grand froid...

www

arrêts pendant lesquels nous apprenons à sortir de sable mouvant... comprenons l'utilisation des huttes  pour la chasse aux canards... observons les néréis et les algues sèches...goûtons la salicorne, l'aster maritime, l'obione...

www

marche dans les mollières (prés salés) traversée de bras de mer, de vasières, remontée de micro falaises...

www

 

Posté par mamitta à 06:31 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
17 mai 2018

Eiffel Quaker

Redworked et moi avons terminé notre broderie fin février

Elle, l'a rapidement finitionné en le mettant dans un cadre

Paris redworked

 

Moi, j'avais mis la mienne en jeu et c'est Badou qui l'a gagnée.

Mon amie Simone, aux doigts de fée, a fabriqué une magnifique boîte pour la mettre en valeur

20180502_164235

www

Posté par mamitta à 07:16 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A A E I I I O C P R R S

nom masculin : dans l'Empire romain puis dans l'Empire byzantin, officier chargé de transmettre les écrits de l'empereur, une sorte de facteur avant l'heure

 

Il y a fort à parier que Rosie traverse déjà la prairie pour aller prier le rosaire avec sa paire d'amies. Après avoir longé plusieurs parcs où paissent différentes races de porcs, puis le verger de pommiers et de poiriers d'Oscar,  elle arrivera à la chapelle du Bon Repos.

IVR53_082212232NUCA_P

Vous n'allez pas me croire mais, tout à coup, j'entends Rosie crier joyeusement. Puis elle semble prise d'une crise de fou rire. Quelle surprise : les rires de Rosie sont plutôt rares, elle qui est le plus souvent muette comme une carpe

A cet instant précis, je ne sais pas de quoi il en retourne. Elle me racontera plus tard ce qui a déclanché son hilarité. A son arrivée, ses deux amies avaient toutes deux drôle d'allure : l'une, souffrant de caries épouvantables, avait cru bon de se bander le visage et ressemblait à un vieux corsaire... l'autre, ayant voulu scier seule son rosier, s'était entaillé la main et avait bricolé un énorme bandage. Pour corser le tout, elles n'avaient pas pu s'habiller seules et leurs corps rondelets faisaient penser à des poires... un peu blettes...

Rosie respira un bon coup et s'écria : "Vous n'avez pas l'espoir que je vous accompagne à la chapelle ainsi ! Parce que partout, en Bretagne ou en Corse, comme à Capri ou à Paris, on se doit de respecter ce lieu sacré ! Et puis, vous êtes pires que des gamines : ce n'était pas sorcier de me demander de l'aide !" Enfin, d'un ton apaisé, et sans autre forme de procès, elle leur proposa d'aller chez elle (en espérant ne croiser personne en route) pour boire du sirop et picorer quelques biscuits pendant qu'elle préparerait un bon repas. Avant cela, elle se reposa un peu puis les soigna l'une et l'autre...

Elle me dit alors en riant : "Je sens que tu écriras cette histoire... Et comme j'aime ta prose, tu me la copieras pour mes amies. Je me ferai un plaisir de jouer à l'apocrisiaire..."

Posté par mamitta à 07:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

06 mai 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : E E E I O O U C D F L L R U Q

Pauvre diable, personne ridicule

20180505_164012

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de ma douce  Ficelle

Autant elle fait sa fière quand je m'installe pour broder, tricoter ou coudre, autant elle n'est que coquefredouille quand elle va dehors. Malgré tout l'amour que je lui porte, il me faut bien être lucide  : elle n'a pas de couille, au propre comme au figuré. La moindre feuille qui bouge un peu au vent, la plus petite fleur qui tend sa corolle vers le soleil l'effraient.

o-CUREUIL-570

Alors, si un escargot amène sa coquille, si une tourterelle roucoule non loin ou si un écureuil vient jouer au joyeux drille, Ficelle fait un vrai cirque ! Elle se défoule, mimant la colère elle qui n'est pas colérique du tout, elle foule le cerfeuil aussi bien que la mauvaise herbe, puis elle s'enfuit comme si la foudre l'avait touchée.

On pourrait en rire mais, parfois, cela pose quelques problèmes.

Federico et Loreleï voulaient louer le beau gîte fleuri à côté de chez nous. Ils avaient à rédiger le recueil final du colloque sur le rôle d'un premier de cordée et cherchaient le calme. Ils avaient demandé au loueur de pouvoir venir avec leur chat : Lucifer venait d'être opéré et portait une oeillère, ils ne pouvaient pas le laisser seul. Notre voisin hésitait à leur répondre. Nous avons du lui promettre de surveiller Ficelle.

chat cache oeil c

Les deux bêtes se sont longtemps observées, chacune à un bout du couloir  feuillu qui va d'une maison à l'autre. Lucifer était impressionnant avec son oeillère fixée par une bande à son collier, le tout décoloré à cause de traces de colle. Ficelle a joué à la bonne fille, elle ne s'est pas plus défilée qu'elle n'a agressé le chat. Le séjour du trio voisin s'est donc bien déroulé !

 

IMG-20180204-WA0001

PS

images du net : clic pour voir l'origine

Posté par mamitta à 06:56 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
29 avril 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : E I O O U U B G G N R T T

Casque léger, laissant le visage à découvert et employé par l'infanterie au XVIe siècle.
Ce nom est dérivé d'une région, c'est là bas que ce casque a été inventé.

E411_b-600x840

 

 

Le vieux bougre habite la masure à la toiture brune près de l'ancienne ferme de la Bourguignotte, sur la route du bourg. C'est là qu'on peut entendre tinter la cloche du mouton qui broutte tranquillement après la tonte.

téléchargement

L'homme est borgne depuis son accident... Un soir d'orgie avec ses copains, allant jusqu'à la bitture totale, à force de tituber, il s'est pris la botte dans une bouche d'égout. Sa tête a atterri sur le robinet de la fontaine publique, il aurait mieux fait de porter une bourguignotte ! Sa rotule a tapé une borne en béton ce qui lui vaut aussi de boiter...

fontaine-Senart-OK

Allez, cela ne l'empêche pas de bouger ! Il aime biner son jardin, y chasser l'ortie aussi bien que le rongeur, soigner chaque bouture et offrir avec bonté un tuteur à chaque plant fragile, guetter chaque bourgeon et chaque bouton de fleur, observer les abeilles butiner...

chou-rouge-zinnias

Vous voyez, notre Benoît n'est pas une brute. Son accident aura peut-être terni sa réputation auprès d'un esprit étroit mais il n'a pas à rougir de ce qu'il est à présent. Le remords ne le ronge pas. Il a choisi d'abandonner sa triste routine du samedi soir. Son teint rougi n'est pas du à l'alcool car il a décidé de ne plus boire une goutte. Il est bruni, buriné même, par cette vie en plein air.

Ce changement lui a permis de nouer de nouvelles relations qu'il réunit parfois pour goûter une tourte ou un délicieux plat de poisson (truite, mais aussi turbot et rouget sont ses spécialités) et terminer par la bugne locale.

i3282-tourte-oignons-chevre-et-lardons

D'ailleurs, toute la bande va bientôt arriver dans la bruine. A force de jouer à la tortue, rien n'est prêt alors que la nuit noire est déjà là, il est urgent de s'y mettre !

Ouf, le repas est en route ! Il vide l'égouttoir pour que rien ne traîne... Il tourne autour de la table pour vérifier que tout obéit aux règles de l'hospitalité. Il choisit un grand bougeoir, attrape la boîte qui trône sur l'étagère et sort une bougie lorsqu'un peu de bruit annonce l'arrivée de ses invités...

Grand-Bougeoir-avec-protection-verre-decoration-elegant-Blanc

 

 

PS

images du net : clic pour voir l'origine

 

 

Posté par mamitta à 07:11 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine : A A A E E I U C C L Q T T

adjectif invariable : désigne des vers auxquels il ne manque pas de syllabes par rapport à la rythmique du poème 

 

Pendant les dernières vacances, lutine Zoé a offert à son aïeule un magnifique petit poney fait avec amour. Un travail de grande qualité malgré son jeune âge. J'aime tant recevoir un cadeau, surtout lorsqu'il n'est pas utile ;-)

 

20180415_141008

Pendant que sa mère et moi terminions un lot de serviettes pour les enfants de la MAM, Zoé, sans faire d'éclat, a inventé un petit doudou licorne...

20180415_140927

Sa mère a attaqué l'apprentissage du crochet dès le premier jour. Elle n'était pas au taquet et a pris son temps en faisant des carrés de points différents. Zoé, elle, s'est acquittée de la tâche d'apprentissage en deux heures. Puis, têtue, s'est lancée seule avec acuité pour finir en une journée cette belle licorne. Sa grande compétence manuelle est définitivement actée !

IMG-20180415-WA0000

Il n'y a eu aucune lutte pour avoir du calme dans la maison pendant ces temps de bidouillage.

Lutin Simon s'est amusé à reproduire des dessins avec du papier calque en buvant une boisson lactée. Lutine Lola, toujours en quête d'informations fraîches sur son ordinateur, a avancé son texte sur l'actualité, en restant comme le plus souvent en liquette et bien calée dans les coussins. Elle est ensuite allée passer de la laque sur la dernière tuile peinte.

IMG_20170807_194705_resized_20170809_083800511 

Une petite virée à la ferme (où l'accueil est à nouveau sympathique après avoir été un temps altéré par les méfaits des moutons) termine cette quiète journée. Les enfants aiment aller au milieu de la gent ailée pour ramasser les oeufs mais ont parfois peur quand éclate brusquement l'aboiement d'un des chiens. La vieille dame est alitée et, cette fois, nous n'avons pas pu acheter de fromage. Le fermier celui des moutons ravageurs nous a offert une belle laitue.

Le dimanche matin, ceux qui l'ont voulu sont venus avec moi au culte, attirés surtout par la présence d'un groupe de musique celtique mais peu importe car, dans l'état actuel des choses, il est déjà bien qu'ils puissent voir de quoi il en retourne au temple... L'officiant du jour celui qui a bien voulu prendre la place du pasteur absent a su trouver des textes poétiques très simples et parlants, composés de vers catalectique ou acatalectique peu importe là aussi :-D

 

 

Posté par mamitta à 07:15 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
15 avril 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine EIIIOUCCCMNNRSS

Terme de théologie : existence des personnes de la Trinité les unes dans les autres

20180410_122847

Nous voici installés quelques jours dans notre grande maison.

Avant d'arriver, j'avais peur de constater que les bêtes à cornes du fermier aient pu venir grignoter les rosessoucis et crocus seuls rescapés du passage des moutons jusqu'à ma cuisine, crime qui avait à l'époque provoqué une crise grave de voisinage en raison de son incurie... J'aurais préféré leur donner pour mission d'aller nettoyer les ronces qui poussent le long du ru, même si elles donnent de belles mûres appétissantes !

Ce ru, baptisé CoTiLoZo-Sim par les lutins, et qui n'est que le trop plein de la source du fermier, nous procure parfois quelques émois. Le mince cours d'eau est soumis aux variations extrèmes de la météo. Ses crues peuvent être impressionnantes : il emporte mousse et branchages dans sa course folle et ruine ainsi nos plantations. Mais ma Zoé, munie d'un bocal, sait y pêcher de belles larves de salamandre à chaque séjour...

20180410_155641

Le chien du voisin, qui n'hésite pas à montrer les crocs aux inconnus (mes amies  Rosine et Corinne en savent quelque chose) ne sait pas chasser les taupes. Conseillés par un ami corse, nous avons été plus rusés qu'elles en plantant des oignons malodorants qui les font fuir. Et ça fonctionne ! 

couronne-imperiale-154224

Nous pouvons aussi dire merci à la chatte rousse qui a bien fait fuir toutes les souris : nous n'en voyons jamais...

Rien à voir avec ce qui précède mais, ironie du sort, c'est peut-être ici et aujourd'hui que je vais avoir la réponse à cette grave question : qu'est la vraie nature de la circumincession ? En effet, Siméon, un des membres actifs de la paroisse, a monté une exposition d'icônes venues de Russie. Il a invité quelques popes, pasteurs et curés qui seront à notre disposition pour répondre à toutes nos questions...

trinite1c3

J'entends mon Simon qui sonne la cloche pour appeler ses cousin et cousines. Ah, heureusement que je ne suis pas dans la mouise : ils pourront être tous réunis  dans la salle d'à côté, chacun sur un bon coussin, munis de lunettes 3D, pour voir une superbe émission  pendant le temps de ma visite...

 

 

 

Posté par mamitta à 07:03 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
08 avril 2018

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

Cette semaine E E E O O D H K N N P R S S T

sorte de fronde aux  bras inégaux, avec laquelle on lançait une flèche au lieu d'une pierre

Montségur_et_son_Pog_(=éperon_rocheux)

Dans le hameau déserté sous l'éperon rocheux, ne vit plus que le vieux Théodore.

Il avait été déporté pendant la dernière guerre. A présent, il ne voulait voir personne. Il n'aspirait qu'au repos, vivant le plus possible dehors.

Thérèse, qui venait de s'installer à l'entrée du village, se demandait pourquoi tout le monde allait déposer des denrées à ce vieux ronchon édenté...

Un jour, elle découvrit dans sa cave un carton rempli de coupures de presse. Etonnée, elle s'installa pour les lire à la lumière des néons. Elle eut des réponses à ses questions et comprit pourquoi il était honoré par tous ici.

Théodore avait fait partie du cercle des poètes qui se réunissait au Héron cendré, le café du château. Tous les membres avaient la particularité de porter des prénoms étranges (Kester, Témoé, Théos...) et de collectionner les arbalètes et les frondes (Théos avait même une kestrosphendone qui trône toujours au café)

cestros2

Théodore avait été le héros du village en remportant de nombreux trophées littéraires. Des présents restés sur les étagères du café comme un serpent argenté et des médailles dorées, des photos sur lesquelles Thérèse pouvait noter le regard toujours franc et honnête de l'homme les rappelaient encore...

Elle apprit aussi qu'il n'accepta pas la perte de la liberté pendant l'Occupation. Il créa une sorte de ronde de résistance dans le village, surtout morale, pour l'étendre à toute la vallée ensuite. Un jour, malheureusement, il fut dénoncé par Kérène, une vraie peste. Les soldats n'eurent plus qu'à lui tendre un piège, postés entre l'ancienne herse et la porte du château. Le village entier, saisi, put entendre l'ordre sonore donné par le chef de brigade...

Longtemps, les villageois crurent à la thèse du complot. Mais le fils de Kérène découvrit avec honte la responsabilité de sa mère. Il la fit connaître après avoir fui le village pour éviter les représailles et les hordes de journalistes...

Thérèse, touchée par cette histoire, décide d'aider Théodore à sa façon. Après avoir sondé les avis et possibilités des uns et des autres, elle prend la décision de monter une collecte pour lui offrir une prothèse (elle n'y aurait jamais pensé seule...) lui qui ne peut ou ne veut dépenser une telle somme pour son propre bien-être. Elle espère aussi retrouver le fils de Kérène pour lui tendre la main et inviter le village au pardon...

 

Posté par mamitta à 20:02 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :