15 février 2016

Journée internationale du cancer de l'enfant

12705722_1135123279844614_2360412060903759828_n

 

Et n'oubliez pas

92902407

clic sur image

Posté par mamitta à 13:52 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

"Persévérance" 11

Voici où en étaient les cinq persévérantes de ce mois, en janvier

2016

Badou a posé un lanceur de boules

Badou

Brigitte, un joli pot

Brigitte

Luna a pratiquement terminé le "O"

11 février

et Valérie a commencé le "N"

SAL perseverance fevrier2016 valerie49

Moi, j'ai attaqué le dernier tiers

DSC02657

Allez encourager ces persévérantes !

Rendez-vous le 15 mars

Posté par mamitta à 06:55 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,
14 février 2016

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Principe de ce jeu trouvé chez Mamie Dany

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine A E E I Q U F R N T T F

adjectif : se dit d'une forme verbale qui marque la répétition

 

Ernie, natif du chemin du Trou d'Enfer, enquêtait sur le vol de la raquette d'Irène.

raquette-de-tennis-babolat-tp_3399731976352294003f

Il avait déjà traité une telle quantité d'indices depuis qu'il furetait dans le milieu que fréquentait la championne qu'il lui fallait se hâter d'affiner la traque. Il élimina un quart des suspects, dont Reine, la tante d'Irène, pourtant une vraie furie, teinte en rousse et toujours coiffée d'un vilain feutre... Quant aux quatre jeunes qui vivent à la bonne franquette, fêtant tout et rien, ils feraient bien l'affaire car on ne sait pas trop ce qu'ils trafiquent...

détective

"Oh, cette affaire n'est pas de la tarte ! Je vais devoir augmenter mon tarif !" Il est tiraillé (fréquentatif de "tiré") entre tirer un trait sur sa quête, donc prendre la fuite, et gagner son titre d'enquêteur... Ses doutes l'effraient, mais cela est fréquent. Allez, il ne va pas tâtonner (fréquentatif de tâter) plus longtemps.

Il décida de filer Riquet, ce qui l'amena d'une traite à son antre. Et là, d'un coup de trique bien placé, il put récupérer le fruit du vol, mais ne tenta pas de maîtriser le voleur...

Il rentra rendre la raquette à Irène, lui laissant la décision à prendre quant aux suites à donner.

136-0215

Lui, il s'offrit une bonne reinette pour fêter la fin de cette enquête avec son amie Renate,

Posté par mamitta à 06:43 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2016

Les régions de "Jardin privé" 2

J'ai rejoint Au fil des ouvrages et Barbibouille

La première avance la Lorraine et la seconde la Normandie.

IMG_20160111_084410

sur une étamine zweigart 11 fils, légèrement pailletée d'or

Et comme Luna l'a deviné, il s'agit de la Bretagne, bien sûr !

Posté par mamitta à 06:46 - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,
12 février 2016

Partage

9782714454157 

États-Unis, années 1940. Glory, enceinte et déjà mère d'un petit garçon, souffre de l'absence de son mari, parti au front, de l'autre côté de l'Atlantique. À des centaines de kilomètres d'elle, Rita, femme et mère de soldat également, n'a pour compagnie que la fiancée de son fils. Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mer, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l'attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin.

Je le lisais déjà quand je vous parlais de ma PAL en septembre.... J'ai mis deux mois à le lire... Simone l'a dévoré, elle !

Intéressant (roman "historique", sans "héros" ) bien écrit (mais le style épistolaire a fini par me lasser... et surtout les recettes) touchant (une très belle histoire d'amitié et de solidarité féminines)

A vous de vous faire un avis...

 

51H3HYUowaL

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Il était dans ma PAL aussi.

Si lutine-aînée a beaucoup pleuré, j'ai été très émue de partager le quotidien de futures petites étoiles : l'amitié et la solidarité, l'amour familial, l'incompréhension du monde extérieur parfois, la bataille et l'espoir, l'humour...

Il m'a redonné l'envie de lire.

A lire avec nos ados... ou seul

 

9782714454430

Geniver n’a jamais fait le deuil de sa fille, disparue à sa naissance il y a huit ans. Mais fissuré par le doute, le souvenir de cette séparation tragique laisse place à l’espoir. Prête à tout pour revoir son enfant, Geniver décide de mener l’enquête… 
Entre effroi et incompréhension, Geniver se retrouve seule face au danger. Les indices sont troublants et la vérité qui se dessine… glaçante.

Vraiment tordu au départ, je me suis demandé où allait cette maman désenfantée, entre folie et espoir.

Plein de fausses pistes, un roman diabolique prenant.

 

518VrqhWqsL

Tom, un jeune peintre qui rêve d être enfin reconnu, réussit à se faire inviter à une soirée de gala en l'honneur du grand artiste Gaylor. Il espère pouvoir lui montrer son travail. Intimidé par le grand homme, il n'ose pas l'aborder et pénètre comme un voleur dans le bureau du maître. Il tombe sur un cadavre et prend ses jambes à son cou. Mauvaise idée. L'inspecteur Galtier, chargé de l'enquête, trouve cette attitude bien suspecte et s'est juré de faire inculper ce petit peintre médiocre.

Premier roman de Fred Vargas, je n'en avais jamais entendu parler. Il y a bien le style particulier Vargas, mais pas encore la maturité des personnages.

A découvrir seulement si on est fan de cet auteure.

 

1540-1

Ce sera Antoine. Sophie en est sûre. Le voyage en Italie, la bague de fiançailles, l’appartement propret, la présentation aux parents, et dans un an le premier de leurs trois enfants… Sophie veut le meilleur, et bien plus encore. Elle veut de l’aventure, de la folie, du Septième Ciel… Comment trouver le bonheur quand on a vingt ans et envie de dévorer la vie ?

Là aussi, un premier roman dont on n'entend pas parler. Où il faut savoir vivre pour et avec soi pour grandir et trouver le bonheur

Je dirais "bof", une lecture estivale...

 

delerm

Elles sont nombreuses, les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on sait qu’elles existent. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.
Goûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse et aimer ça, contempler un enfant qui apprend à lire en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage...
« Est-ce qu’on est plus heureux ? Oui, sûrement, peut-être. On a le temps de se poser la question. Sisyphe arrête de rouler sa pierre. Et puis on a le temps de la dissiper, comme ce petit nuage qui cachait le soleil et va finir par s’effacer, on aura encore une belle soirée. »

Délicieuse lecture, où chacun retrouvera un instant banal de sa vie...

Merci Marie-Pierre pour ce cadeau

Un extrait signifiant pour moi :

La voix qu'on cherche à retrouver en nous de ceux que nous avons aimés. Jamais leur voix dans l'absolu : seulement liée à certaines phrases, parfois les plus banales, mais dont la musique revenait souvent. Parfois cette douloureuse injustice d'entendre des voix qui nous étaient presque indifférentes, et l'impossibilité de redonner musique à celles que nous aimions le plus.

 

Posté par mamitta à 07:42 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2016

Gang Gorjuss 24

Euh...

faire

IMG_20160202_091106

et défaire

IMG_20160202_105941

parce que le fil S 310 n'est pas du tout agréable à travailler et ne donne pas le rendu attendu...

Recommencer

IMG_20160208_083128

 une nouvelle grille de http://p-tites-croix-et-jeux-d-aiguilles.over-blog.com/

 

Allez voir chez LunaLisbei et  SandRyne qui font d'autres modèles tout aussi tentants

Posté par mamitta à 06:55 - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2016

De retour du salon

8209638-12825716

Quelques photos prises spécialement pour soeur-aînée qui a longtemps travaillé avec les Mayas

salon1

Vues rapides des expositions (j'avais oublié mon APN..)

salon

Il n'y avait pas trop de monde et c'était très agréable de pouvoir prendre le temps d'admirer toutes les belles oeuvres présentées.

 

Et voici mes achats, fort raisonnables au regard des mutiples tentations !!!

bidouillages1

quelques cartes et le kit de Michael Powell pour mon "Persévérance" 2

bidouillages2

Qui saura devniner ce qu'ont pris Simone et Nathalie dans cette réserve ?

 

Posté par mamitta à 09:32 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2016

Jeu de lettres chez Lady Marianne

Lady Marianne donne le jeu le lundi et on publie le dimanche.

102763209_o

Principe de ce jeu trouvé chez Mamie Dany

Avec les lettres proposées, il faut faire des mots de 5 lettres au moins, et au moins 5 mots, puis les inclure dans un texte (sur le sujet, mais ce n'est pas obligatoire ) Si on ne fait pas de texte, il faut trouver le plus de mots possible.

cette semaine R J U O  ED  A E O C F S U F R N

dans le code civil ce sont des ouvertures, ou des fenêtres qui laissent seulement passer le jour, imposible de les ouvrir

 

 

En allant jeter les fleurs fanées dans le coffre du compost collectif, France entendit Jordan et Souad, jeunes fonceurs, faire la course dans le jardin.

Ils savent qu'il est interdit de jouer dans les cours de la résidence mais que le jardin leur offre un bel espace de jeu en journée. Les cris enjoués peuvent y fuser sans gêne.

France rentre vite pour vérifier la cuisson dans ses deux fours. Tout à coup, malgré l'épaisseur du jour de souffrance du séjour, elle perçut un grand cri sourdre du jardin.

conseils_et_astuces_pour_rendre_une_fenetre_opaque

Son coeur fit un bond : elle ne pouvait pas faire la sourde oreille... Une affreuse angoisse la saisit (affre maternelle typique : peur incontrôlable que son enfant souffre) Elle fonça dehors, les nerfs à vif.

w jeux 017

Un rire franc et sonore l'accueillit alors que, sourcils froncés, elle criait déjà : "Qu'avez-vous dans le crâne ? Vous n'avez aucune idée de la peur que j'ai eue !" Elle réalisa aussitôt que ce n'était pas une façon de faire et, qu'en plus, on allait jaser si elle se mettait à les secouer. Car force était de constater que le frère et la soeur jouaient simplement aux pirates sur les roues et les cordes à noeuds de la surface aménagée, s'amusant à déjouer des attaques sur l'océan...

Son stress se dénoua. Confuse, elle dit qu'elle s'efforcera de plus céder à la panique. Jordan, d'ordinaire plutôt frondeur,vint la câliner en disant :"Nous nous faisions juste des farces... nous te jurons que nous ne le ferons plus..."

muffins colores

Calme et douceur revenus, ils rentrèrent déguster une bonne fournée de muffins décorés au sucre fondu...

Posté par mamitta à 06:49 - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
06 février 2016

Du tricot solidaire

Au salon l'Aiguille en fête, j'ai retrouvé l'équipe de Ninoo pour le

IMG_20160205_160913

afin de préparer le Happy blue day

journée mondiale de sensibilisation à l'autisme du 2 avril 2016

 

J'ai laissé mon encours qu'une autre tricoteuse, ou tricoteur d'ailleurs, terminera ensuite

IMG_20160205_160901

 

 

Et comme je n'aime pas le bleu, c'est une autre couleur bien vive que j'ai choisie ensuite pour

24 h tricot

dont je vous parlais

et dont Brigitte parle

L'accueil, le cadre, la gentillesse du personnel du magasin, la simplicité de la représentante de la fondation Abbé Pierre, la décontraction des tricoteuses et tricoteurs, tout était réuni pour passer un excellent moment.

Et voici ce que j'ai confié à celle qui allait prendre le relai

IMG_20160205_194455

A renouveler l'an prochain !

 

Posté par mamitta à 06:46 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,
05 février 2016

Chat va vider mon placard

Nous poursuivons le rangement avec Minouche

chat mamitta février

sur un torchon Bouchara

une adaptation du "Patchwork aux chats" de Jardin Privé

Posté par mamitta à 07:03 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,